Viens vivre des aventures fantastique dans la merveilleuse Académie Ethiareal.
 








 :: Etablissement
 :: Bâtiment médical :: Bureau du Docteur Hagen Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant

Des signes qui ne trompent pas (PV Engjel)

Aller à la page : 1, 2  Suivant
XP & RANG : 530 XP • Expert
Réputation : 40
Je suis lié.e à : Ada S. Ragnvald
Appréciation : -30
Parchemins usagés : 112
Votre bijou : Une boucle d'oreille souvent cachée par sa touffe de cheveux
Présence : Présent.e
Avatar : Kida Masaomi (DURARARA!!)



XP & RANG : 530 XP • Expert
Réputation : 40
Je suis lié.e à : Ada S. Ragnvald
Appréciation : -30
Parchemins usagés : 112
Votre bijou : Une boucle d'oreille souvent cachée par sa touffe de cheveux
Présence : Présent.e
Avatar : Kida Masaomi (DURARARA!!)
Mar 2 Mai - 21:37
Engjel & Roland
"Des signes qui ne trompent pas"


Roland marche dans les couloirs de l’établissement, qui se vident peu à peu. Les cours ont commencé depuis quelques minutes déjà. Par conséquent, peu d’élèves traînent encore dans les parages. D’ordinaire, si on ne le retrouvait pas en cours, c’était parce qu’il séchait. Mais pas aujourd’hui. Ou du moins, oui et non.

Le coquard sur son œil droit pouvait apparaître comme un indice pour comprendre la situation. Néanmoins, même avec ça,  il continuait de marcher d’un pas joyeux, presque dansant, toujours poursuivit par les regards curieux, presque insistant, des quelques élèves restants.
Pourtant,  plus il avançait et plus le nombre de personnes diminuait. Son pas ralentissait aussi. Puis, n’y eut plus personne. Et son sourire avait disparu. Pas si belle, cette journée, tout compte fait.

Et dire que dix minutes plus tôt, il avait un état d’esprit complètement différent. Il se rendait à son prochain cours, avait croisé une jolie fille sur son portable, apparemment seule. Car Roland était toujours Roland, il l’avait dragué. Elle n’avait pas l’air tant gêné, plutôt flatté. Puis son sourire s’était effacé brusquement. Le jeune homme s’était retourné pour être confronté à un gros gaillard, le genre armoire à glace. Plus âgé, sûrement un étudiant. Le p'tit copain de la fille aussi.

Pas de chance, c’était un putain de gros jaloux. La situation avait rapidement dégénéré pour que Roland se retrouve avec un cocard et quelques bleus un peu partout sur son corps. Il n’était pas allé en cours. Bien que, en temps normal, faire le clown ne dérangeât guère, s’exposait dans un tel état à la classe et au professeur était hors de question. À la place, il avait eu l’idée plutôt intelligente de se rendre à l’infirmerie. Tout de manière, il aurait bien fallu qu’il y aille à un moment ou à un autre.

Il finit par arriver à destination, se retrouvant face à la porte de l’infirmerie. Son sourire était réapparu. Et s’il rencontrait enfin ce fameux médecin qu’il n’avait vu que brièvement lors de la cérémonie d’ouverture ?

Attrapant la poignée, il ouvre la porte d’un geste vif en s’écriant :

"Hey docteur, j’vous ramène un nouveau patient : moi !"

© ASHLING POUR EPICODE



===============Académie Ethiareal===============
Merci à Engjel pour l'avatar et Léana pour le thème ♥:
 
avatar
Lycéen charmeur
Voir le profil de l'utilisateur
Roland K. Ström
Lycéen charmeur
XP & RANG : 530 XP • Expert
Réputation : 40
Je suis lié.e à : Ada S. Ragnvald
Appréciation : -30
Parchemins usagés : 112
Votre bijou : Une boucle d'oreille souvent cachée par sa touffe de cheveux
Présence : Présent.e
Avatar : Kida Masaomi (DURARARA!!)
XP & RANG : Perfectionniste - 1301
Réputation : 30
Je suis lié.e à : Personne
Appréciation : 10
Parchemins usagés : 99
Votre bijou : Bague en argent
Présence : Présent.e
Avatar : Makishima Shougo - Psycho Pass



XP & RANG : Perfectionniste - 1301
Réputation : 30
Je suis lié.e à : Personne
Appréciation : 10
Parchemins usagés : 99
Votre bijou : Bague en argent
Présence : Présent.e
Avatar : Makishima Shougo - Psycho Pass
Mar 2 Mai - 22:26


La rentrée n'avait pas commencée depuis longtemps, une petite semaine au maximum et pourtant Engjel avait pu faire la rencontre de nombreux élèves : rhumes, grippes, foulures, maux de têtes serait un bon résumé des types de consultations qu'il avait effectué jusqu'ici. L'on pouvait trouver cela ennuyeux. Cela pouvait l'être, mais il en était plutôt content à vrai dire, au moins les élèves étaient juste comme tout le monde, se blessant parfois, tantôt malades. Malgré son avertissement à la réunion de rentrée, quelques malins avaient tout de même tenté de simuler. Il en avait renvoyé un il y à dix minutes en plus d'un petit mot pour le CPE : Engjel n'avait pas de temps à perdre pour ces bêtises. C'était la deuxième fois qu'il lui faisait le coup. En une semaine. Envie de tester le nouveau docteur ? Eh bien teste mon petit !

Le médecin était actuellement en train d'envoyer un petit mail au CPE, mentionnant les mensonges répétés du dit élève, s'il pouvait être convoqué et éviter de lui faire perdre son temps – et celui des autres élèves qui attendaient- la prochaine fois, cela serait plutôt une bonne victoire.

Finissant son mail, cliquant sur « envoyer » quelqu'un entrait soudainement dans son bureau sans prendre la peine de toquer au passage. Ne savait-il pas lire ce qui était mentionné sous son nom ? Et s'il était actuellement en consultation avec quelqu'un hein ? Certes la salle d'attente était vide mais ça ne voulait pas dire qu'il y avait personne.

Engjel releva sa tête vers l'intrus un jeune homme aux cheveux châtains, plutôt mince. Il fronça les sourcils lorsqu'il vit que son œil était bleu. Eh bah alors qu'est-ce qu'il lui était arrivé ? Il se leva de suite.

«  Eh bien, qu'est-ce qui t'es arrivé ? Viens installe toi sur la table. Et ferme la porte. Et la prochaine fois frappe avant d'entrer. Tu t'appelles ?  »

Le docteur allait de suite chercher un peu de glace qu'il enveloppa dans un chiffon en plus d'un peu de pommade. Il continua sa série de questions sérieusement, oubliant son impolitesse bien qu'il le trouvait plutôt joyeux pour quelqu'un de blessé. Cela faisait sûrement parti de son tempérament. Pourquoi pas après tout, autant resté positif, cela n'avait pas l'air d'être grave à première vue.

«  Mets ça sur ton œil pendant 10 à 20min. Tu le fais là mais faudra le faire chez toi aussi plusieurs fois par jour pour éviter que ça gonfle. Tu as mal à la tête, tu te sens nauséeux ou bien tu as a tête qui tourne ?  »

Doucement, Engjel examinait un peu la zone attendant la réponses à ses nombreuses questions.


===============Académie Ethiareal===============


Un petit tour à l'infirmerie ? (clique):
 
avatar
Médecin scolaire sexy
Voir le profil de l'utilisateur
Engjel C. Hagen
Médecin scolaire sexy
XP & RANG : Perfectionniste - 1301
Réputation : 30
Je suis lié.e à : Personne
Appréciation : 10
Parchemins usagés : 99
Votre bijou : Bague en argent
Présence : Présent.e
Avatar : Makishima Shougo - Psycho Pass
XP & RANG : 530 XP • Expert
Réputation : 40
Je suis lié.e à : Ada S. Ragnvald
Appréciation : -30
Parchemins usagés : 112
Votre bijou : Une boucle d'oreille souvent cachée par sa touffe de cheveux
Présence : Présent.e
Avatar : Kida Masaomi (DURARARA!!)



XP & RANG : 530 XP • Expert
Réputation : 40
Je suis lié.e à : Ada S. Ragnvald
Appréciation : -30
Parchemins usagés : 112
Votre bijou : Une boucle d'oreille souvent cachée par sa touffe de cheveux
Présence : Présent.e
Avatar : Kida Masaomi (DURARARA!!)
Ven 5 Mai - 13:36
Engjel & Roland
"Des signes qui ne trompent pas"


Roland croise le regard de l’homme assis devant un ordinateur. Ses yeux se posent par la suite automatiquement sur œil au beurre noir et ses sourcils se froncent. En même temps ce n’était pas ce qui était le plus transparent. Déjà que lui-même, le blondinet était une source d’attention. Mais c’était ce qu’il recherchait, sinon il ne serait pas entré de cette manière à l’infirmerie. Sans perdre une seule seconde, le docteur se lève et lui pose une série de questions. Qu’est-ce qui s’était passé ? Son nom ?

Le jeune homme ne répond pas tout de suite, mais au il s’avance quand même. Le médecin ne fait pas attention à son impolitesse. Au moins, il semblait du genre compréhensif ou alors il s’en foutait complètement. Il fait son boulot. Plutôt professionnel pour un nouveau médecin ici. Tandis qu’il rassemble tout ce qui est nécessaire pour le soigner, Roland l’observe. Le médecin est… déplorablement beau. MAGNIFIQUE même. C’était tout ce qu’il avait retenu de son intervention à la rentrée.

En fait, il était si beau que la plupart des filles en parlaient à l’académie. Son nom revenait souvent « Le docteur Engjel ». Avec son air calme, bienveillant et professionnel. C’était aussi son p’tit air d’homme mystérieux qui attirait la gente féminine. Roland ne pouvait pas supporter quelqu’un comme lui.

Ce n’était pas de la jalousie, ou du moins c’était ce dont il se persuadait. Il ne pouvait tout simplement pas laisser quelqu’un de ce genre manipuler des jeunes filles innocentes ! Car oui, qui sait ce qu’il pouvait leur faire dans son cabinet ? Une jeune fille et un homme, seul à seul ? Même un adulte ne pouvait se retenir d’avoir ce genre d’idées qui lui venaient à l'esprit. Oui, il allait le démasquer !  

Ce lâche de docteur lui administre un peu de glace enveloppée dans un chiffon en exigeant qu’il le mette sur son œil de dix à vingt minute. Chez lui aussi. Puis encore des questions. Le genre basique qu’un médecin va forcément poser à son patient à un moment ou l’autre.

Mais à la place, Roland choisit d’en revenir aux premières questions :

"Moi c’est Roland, et ce qui m’est arrivé ? Vous allez bien rire ! Alors, j’étais en train de dragueur une jolie fille. Pis soudain, alors qu’on tente d’entrer dans la classe pour se fixer un rendez-vous, je me prends une porte ! Plop ! Mais bon, j'suis sûr que vous me comprenez, une fois qu’une jolie fille attire votre attention, on ne fait plus attention aux conséquences !"

Il insiste sur sa dernière phrase, observant avec attention sa réaction. Mais voilà qu’ensuite il poursuit pour répondre à ses autres questions :

"Hm…  Ça peut aller j’pense… quoi que… son visage se crispe soudain et il reprend. J'ai un peu mal à la tête soudain. Je… "

Il se laisse tomber sur une chaise en se passant une main contre son visage, comme s’il ne se sentait pas bien. Il est très convaincant Roland quand il veut, dommage qu’il se doit d’utiliser ce genre de plaisanterie dans des moments comme ceux-ci.
Il continue sa petite comédie encore un petit peu avant de soupirer de façon lasse :

"Roh docteur, je plaisantais ! Lâchez-vous un petit peu de temps en temps, vous êtes trop crispé !"

Puis parce qu’il n’est pas foncièrement méchant, il répond tout de même :

"Sinon je vais bien. Pas de nausées, j’pas la tête qui tourne, j’suis plus fort que ça quand même."

J’ai l’habitude, s’apprête-t-il à ajouter avant de se retenir.
© ASHLING POUR EPICODE



===============Académie Ethiareal===============
Merci à Engjel pour l'avatar et Léana pour le thème ♥:
 
avatar
Lycéen charmeur
Voir le profil de l'utilisateur
Roland K. Ström
Lycéen charmeur
XP & RANG : 530 XP • Expert
Réputation : 40
Je suis lié.e à : Ada S. Ragnvald
Appréciation : -30
Parchemins usagés : 112
Votre bijou : Une boucle d'oreille souvent cachée par sa touffe de cheveux
Présence : Présent.e
Avatar : Kida Masaomi (DURARARA!!)
XP & RANG : Perfectionniste - 1301
Réputation : 30
Je suis lié.e à : Personne
Appréciation : 10
Parchemins usagés : 99
Votre bijou : Bague en argent
Présence : Présent.e
Avatar : Makishima Shougo - Psycho Pass



XP & RANG : Perfectionniste - 1301
Réputation : 30
Je suis lié.e à : Personne
Appréciation : 10
Parchemins usagés : 99
Votre bijou : Bague en argent
Présence : Présent.e
Avatar : Makishima Shougo - Psycho Pass
Ven 5 Mai - 21:30


Une fois assis et avec sa glace sur le visage l'élève s'identifia sous le nom de Roland. Soit un nom de famille aussi aurait été bien, faudra qu'il le lui demande pour qu'il le retrouve plus facilement mais vu qu'il était en train de lui raconter son histoire il choisi de ne pas lui couper la parole et de l'écouter. Selon lui, il draguait quelqu'un et il s'est prit une porte. Engjel haussa un sourcil. Déjà, d'une, s'il s'était réellement pris une porte son front aurait été plus touché, et si c'était de profil alors sa joue et sa lèvre serait certainement abîmée, de deux, c'était quoi ce foutu sous entendu et cette phrase insistante sur les filles qui attirent l'attention ?

«  Quand on a 15 ans ou qu'on est pas assez mature pour contrôler ses hormones, peut-être, et encore, mais non, je ne comprends pas. Et tu t'appelles Roland comment ? C'était pour rentrer dans quelle salle de classe ?  »

Question pensée précédemment plus petite véfication vis à vis du lieu de la pseudo porte prise dans la tête. Des gens qui mentaient en n'osant pas dire qu'ils se faisaient frapper ou autre il en avait déjà vu. Aux excuses les plus bizarres. L'escalier était cependant certainement la meilleure excuse. Il aurait pu choisir celle-là.

Bref quoi qu'il en soit le plus urgent était son état actuel : nausées, maux de tête etc. Il avait l'air de se crisper, il n'avait pas l'air de se sentir bien et devant la soudaineté de la chose, Engjel fit attention et se penchait un peu plus vers lui avant que celui-ci ne s'exprime sur cette jolie petite blague. Il eut droit à un beau regard noir de la part du beau docteur. Il eut le culot de répondre à sa question malgré tout : rien à signaler.

«  Soit. Donc maintenant tu poses ton cul sur cette table d'examen et t'en bouge plus. Tu me refais un cinéma comme ça et c'est deux jours entier de colle que j'te fous. C'est clair ? J'suis là pour te soigner, alors si tu veux t'éclater, inscris toi dans un club de théâtre, t'as l'air doué pour ça, mais t'es au mauvais endroit là.  »

Soupirant, il cherchait le tensiomètre et mis son stétoscope autour du cou avant de revenir près du jeune homme.

«  Tu veux bien relever ta manche et ton tshirt ? J'vais prendre ta tension et écouter ton coeur et ta respiration.  »

En plus de ces questions de base, cela lui faisait aussi une excuse pour voir son corps et vérifier s'il n'avait pas d'autres bleus parce que son histoire ne lui paraissait pas totalement cohérente. Malgré ceci il savait rester professionnel et s'était calmé, reprenant un regard normal, il avait dit ce qu'il avait à dire et il ne tenait qu'à lui d'appliquer ses conseils s'il ne voulait pas finir le week-end en colle.


===============Académie Ethiareal===============


Un petit tour à l'infirmerie ? (clique):
 
avatar
Médecin scolaire sexy
Voir le profil de l'utilisateur
Engjel C. Hagen
Médecin scolaire sexy
XP & RANG : Perfectionniste - 1301
Réputation : 30
Je suis lié.e à : Personne
Appréciation : 10
Parchemins usagés : 99
Votre bijou : Bague en argent
Présence : Présent.e
Avatar : Makishima Shougo - Psycho Pass
XP & RANG : 530 XP • Expert
Réputation : 40
Je suis lié.e à : Ada S. Ragnvald
Appréciation : -30
Parchemins usagés : 112
Votre bijou : Une boucle d'oreille souvent cachée par sa touffe de cheveux
Présence : Présent.e
Avatar : Kida Masaomi (DURARARA!!)



XP & RANG : 530 XP • Expert
Réputation : 40
Je suis lié.e à : Ada S. Ragnvald
Appréciation : -30
Parchemins usagés : 112
Votre bijou : Une boucle d'oreille souvent cachée par sa touffe de cheveux
Présence : Présent.e
Avatar : Kida Masaomi (DURARARA!!)
Sam 6 Mai - 16:39
Engjel & Roland
"Des signes qui ne trompent pas"


La réponse du docteur avait été aussi surprenante que cinglante. Apparemment, le fait de facilement se laisser déconcentrer par une jolie fille était possible quand on était un adolescent de quinze ans pas assez mature pour contrôler ses hormones. Des QUINZE ans, insinuait-il. Comment osait-il ? Il avait déjà dix-sept et faisait correctement son âge, peut-être même plus par moments. Quand il ne faisait pas l’idiot :

"Roland Ström, j’suis en dernière année…" grommelle-t-il à contrecœur.

Roland avait par la suite fait sa petite comédie, plus par provocation il fallait l’avouer. En tout cas, cela lui valut de recevoir un nouveau regard noir de la part du médecin. Si un regard pouvait tuer, il serait déjà mort. Certains professeurs passaient outre la provocation, ou alors avaient tout simplement peur de rentrer dans le jeu des élèves. Pas lui visiblement. Néanmoins, Roland l’aurait cru plus calme.

Lorsque le médecin reprend la parole, sa voix s’est transformée en glaçon.  Poser son cul sur la chaise. Ne plus bouger. Deux heures de colle. Que s’il voulait faire son petit numéro, c’était partout ailleurs sauf ici ! Enfin, un truc dans le genre.  Roland est si surpris qu’il se crispe sur sa  chaise, les yeux écarquillés. Le docteur avait gardé un ton de voix calme, mais froid. En fait, Roland aurait préféré qu’il lui crie dessus.  

En réponse, le blondinet ne peut qu’hocher la tête. Dire qu’il ne serait pas effrayé serait un mensonge. En tout cas, il essaye rapidement de reprendre contenance et de paraître décontracter. Ce n’est pas un docteur de pacotille qui va lui faire perdre ses moyens ! Ou du moins, pas tout de suite. Par ailleurs, celui-ci lui exige la suite qu’il relève sa manche et son teeshirt.

Intérieurement, Roland grogne. Rah, ce n’était pas de chance. En relevant son teeshirt et ses manches, le docteur apercevrait les nombreux bleus reçus et l’histoire de la porte tomberait complètement à l’eau. À moins que, le fait de mesurer sa tension et écouter son cœur n’était qu’une n’excuse. Peut-être qu’il se doutait de quelque chose. Cela lui faisait mal de l’admettre, mais ça n’avait pas l’air d’un crétin.

Fidèle à lui-même, Roland ne peut s’empêcher d’ajouter, un sourcil malicieux de relever :

"Quoi ? Vous voulez que j’enlève mon teeshirt ? C’est pour admirer mon torse bien musclé ?"

Mais prédisant un nouveau regard meurtrier,  il obéit tout de même en soupirant. Il tente de relever son teeshirt et sa manche le moins possible, de sorte qu’on n’aperçoit pas trop les nombreux bleus. Pas question de se faire placarder sur le crâne de « Roland, victime de service ». Il n’était pas faible, il avait appris à se battre à force. Ce gros tas de merde qui faisait deux fois sa taille l’avait pris en traître.  

Refusant de croiser le regard du médecin, il hausse les épaules d’un air nonchalant et de tente de paraître aussi naturel en se justifiant :

"Ce n’est pas ce que vous croyez. Je suis tombé des escaliers et vu que ce n’est pas très drôle, je trouvais ça plus marrant de dire que je me suis pris une porte."

Un deuxième mensonge. Oui il avait du cran, ou peut-être était-il tout simplement inconscient ? Voir un peu stupide.  S’il n’avait pas cru au premier mensonge, pourquoi en inventer un deuxième ? C’était un risque à prévoir. Pourtant, Roland refuse d’admettre qu’il s’est fait tabasser. Il affiche un grand sourire. Il n’est plus le même qu’avant.
© ASHLING POUR EPICODE



===============Académie Ethiareal===============
Merci à Engjel pour l'avatar et Léana pour le thème ♥:
 
avatar
Lycéen charmeur
Voir le profil de l'utilisateur
Roland K. Ström
Lycéen charmeur
XP & RANG : 530 XP • Expert
Réputation : 40
Je suis lié.e à : Ada S. Ragnvald
Appréciation : -30
Parchemins usagés : 112
Votre bijou : Une boucle d'oreille souvent cachée par sa touffe de cheveux
Présence : Présent.e
Avatar : Kida Masaomi (DURARARA!!)
XP & RANG : Perfectionniste - 1301
Réputation : 30
Je suis lié.e à : Personne
Appréciation : 10
Parchemins usagés : 99
Votre bijou : Bague en argent
Présence : Présent.e
Avatar : Makishima Shougo - Psycho Pass



XP & RANG : Perfectionniste - 1301
Réputation : 30
Je suis lié.e à : Personne
Appréciation : 10
Parchemins usagés : 99
Votre bijou : Bague en argent
Présence : Présent.e
Avatar : Makishima Shougo - Psycho Pass
Dim 7 Mai - 10:58


A croire que la première remarque du médecin n'avait pas plus à l'élève car il faisait déjà une petite tête renfrognée. Il fini par correctement s'identifier, Roland Ström donc, en dernière année. Il ne répondit pas à sa question sur la porte ou ne la compris peut-être pas vu qu'il avait répondu autre chose. Ou alors faisait exprès, peut-être. Engjel était méfiant oui si ça se trouve c'était juste de la parano mais dans son métier il avait appris qu'il valait être plus suspicieux que de croire les patients.

Patient qui lui fit une petite folie qu'il eut l'intelligence d'arrêter de suite. Il se contenta de hocher la tête sans rien dire d'autre et il fini par lui obéir. Il avait l'air bien moins foufou et décontracté à présent. Son but n'était pas non plus de lui faire peur mais si cette remarque pouvait le remettre un petit peu dans le droit chemin… Et lui permettre d'arrêter les mensonges qui ne lui faisaient que perdre du temps.

Engjel fini donc, dans le doute, par lui demander de soulever son t-shirt utilisant une excuse, certes, mais c'était une partie de son travail aussi. Il ne put s'empêcher de lui faire une petite remarque mais il s'exécutait. Il se demandait si ce comportement ne traduisait pas cette gêne d'avoir certainement été frappé. Enfin, à la vue de son corps il avait été frappé, c'était une évidence. Il se justifia rapidement en disant qu'il était tombé des escaliers. Mouai. La fameuse excuse. Il n'y avait rien de honteux à dire qu'on était tombé dans les escaliers. Il ne dit rien pour le moment et pose doucement le stéthoscope un peu froid au niveau de son dos.

«  Inspire. Expire.  » Il répéta la même chose un peu plus haut puis au niveau de son dos. Il obervait doucement les bleus, effleurant légèrement histoire d'avoir une réaction. Il demanda ensuite. «  J'vais éviter de te mettre des poches de glace partout mais je vais un peu apaiser ça quand même. Attention c'est un peu froid. Tu as mal autre part ? Pas de foulure ou autre ?  »

Le médecin pris simplement un peu d' arnica qu'il appliqua sur les principaux bleus qui étaient surtout un peu hors d'atteinte. C'était une sensation de froid soudaine qui pouvait surprendre.

La voix du médecin était plus chaude, moins cinglante, il s'occupait de son patient après tout il voulait juste qu'il reste un peu tranquille. Après avoir traité ses diverses blessures il fini enfin par dire quelque chose concernant ces fameux escaliers.

«  Lorsqu'on tombe d'un escalier, les marques sont différentes et plus localisés vers l'avant ou vers l'arrière, sauf en cas de chute grave ce qui ne me semble pas être le cas chez toi. De plus si en général tu es touché à la tête, ce n'est pas qu'à l'oeil. En plus tu ne sembles pas être blessé aux jambes ou vraiment aux bras. En cas de chute on se protège instinctivement avec ses bras. Toi tu n'as rien de tout ça. Du coup. Tu connais l'identité de la personne qui t'a frappée ?  »

S'il avait souhaité expliciter son raisonnement c'était parce qu'il voulait qu'il ne le reproduise plus par la suite. Il ne le jugeait pas, il paraissait plutôt neutre, pas trop compatissant non plus. Il voulait juste soigner ses blessures. Il avait juste intérêt à ne plus faire l'idiot comme ça.


===============Académie Ethiareal===============


Un petit tour à l'infirmerie ? (clique):
 
avatar
Médecin scolaire sexy
Voir le profil de l'utilisateur
Engjel C. Hagen
Médecin scolaire sexy
XP & RANG : Perfectionniste - 1301
Réputation : 30
Je suis lié.e à : Personne
Appréciation : 10
Parchemins usagés : 99
Votre bijou : Bague en argent
Présence : Présent.e
Avatar : Makishima Shougo - Psycho Pass
XP & RANG : 530 XP • Expert
Réputation : 40
Je suis lié.e à : Ada S. Ragnvald
Appréciation : -30
Parchemins usagés : 112
Votre bijou : Une boucle d'oreille souvent cachée par sa touffe de cheveux
Présence : Présent.e
Avatar : Kida Masaomi (DURARARA!!)



XP & RANG : 530 XP • Expert
Réputation : 40
Je suis lié.e à : Ada S. Ragnvald
Appréciation : -30
Parchemins usagés : 112
Votre bijou : Une boucle d'oreille souvent cachée par sa touffe de cheveux
Présence : Présent.e
Avatar : Kida Masaomi (DURARARA!!)
Sam 13 Mai - 15:26
Engjel & Roland
"Des signes qui ne trompent pas"


Inspirer. Expirer. Plusieurs fois. Ensuite des questions. Toujours des questions.  A-t-il mal quelque part ? Une foulure ou autre ? Actuellement, non. C’est vrai que le médecin n’a pas l’air d’avoir fait attention à ses bleus aux bras,  c’était normal puisque le jeune blond fait en sort de les cacher depuis le début.

Le contact de la crème d’arnica sur sa peau nue le fait frissonner.  Peut-être à cause de la sensation de froids. Ou bien peut-être à cause des souvenirs qui remontent dans sa mémoire. Ce n’est pas la première fois qu’il entre dans une infirmerie couverte de bleus. Cela était déjà arriver durant les premiers temps à l’académie Ethiareal avec le précédent médecin, le genre hésitant à ne pas trop oser poser des questions. C’était bien pour cela que Roland l’aimait bien, il savait rester à sa place.  

Pas comme cette étrange docteur Hagen dont la voix avait pris une teinte plus chaude, plus rassurante. Paradoxalement, au lieu de l’apaiser, cela l’agace. C’est un peu comme s’il se donnait la peine de prendre des mesures avec lui à cause de ses bleus.  Comme s’il était une pauvre petite chose à soigner.  Mais Roland n’aime pas… non il ne supporte pas qu’on le prenne en pitié ! Jamais.
Néanmoins,  le blondinet se rendit compte que le blanc prenait moins de pincettes que ce qu’il pensait puisqu’il finit par déclarer quelque chose à propos de sa chute d’escalier.  Que les marques étaient différentes. Pas de blessures aux bras alors que c’était les premiers indices pour repérer une chute d’escalier et blablablabla…

Roland n’est même pas étonné. Il l’a pressenti après tout. Par contre,  ce qu’il n’a pas prévu c’est qu’il lui balance tout à la figure comme ça. Cash. En plus il lui pose des questions. Rah quelle casse pied ! Il ne manquait plus que ça ! Il ne pouvait pas juste se taire et passer à autre chose ? Le blond baisse un sourcil agacé avant de vite se reprendre. Il enfonce ses yeux marron dans ceux blanc, mystérieux et hypnotisant du docteur.

"C’était une chute d’escalier j'vous dis. Juste une chute... "

Il les baisse et glisse ses bras autour de sa nuque d’un air nonchalant. Mais sans sourire cette fois.

"Peu importe que vous m’croyez ou pas, je m’en fiche. En tout cas, j’vous laisse maintenant que vous avez fait votre boulot. Allez, adieu !"

Plus vite. Il se lève de sa chaise, pour faire mine qu’il part, mais nul ne sait comment il parvient à glisser. Il trébuche. Et tombe. Plop, comme ça.                                        
La minute d’après, lorsqu’il rouvre les yeux, il croise les mêmes yeux gris que plus tôt. Mais en format grand écran. Il se rend alors compte qu’il s’est écroulé contre le médecin. Par terre. Plutôt embarrassé étant donné la situation, il tente de se relever en appuyant contre son bras, mais la douleur des bleus qu’il a tenté de cacher revient à la charge et lui fait échapper un gémissement. De douleur, bien entendu.

© ASHLING POUR EPICODE



===============Académie Ethiareal===============
Merci à Engjel pour l'avatar et Léana pour le thème ♥:
 
avatar
Lycéen charmeur
Voir le profil de l'utilisateur
Roland K. Ström
Lycéen charmeur
XP & RANG : 530 XP • Expert
Réputation : 40
Je suis lié.e à : Ada S. Ragnvald
Appréciation : -30
Parchemins usagés : 112
Votre bijou : Une boucle d'oreille souvent cachée par sa touffe de cheveux
Présence : Présent.e
Avatar : Kida Masaomi (DURARARA!!)
XP & RANG : Perfectionniste - 1301
Réputation : 30
Je suis lié.e à : Personne
Appréciation : 10
Parchemins usagés : 99
Votre bijou : Bague en argent
Présence : Présent.e
Avatar : Makishima Shougo - Psycho Pass



XP & RANG : Perfectionniste - 1301
Réputation : 30
Je suis lié.e à : Personne
Appréciation : 10
Parchemins usagés : 99
Votre bijou : Bague en argent
Présence : Présent.e
Avatar : Makishima Shougo - Psycho Pass
Sam 20 Mai - 16:49


Malgré ses protestation Roland faisant quand même ce qu'il disait. Et il avait intérêt sinon Engjel aurait certainement râlé une deuxième fois. Il était néanmoins certain d'avoir à le refaire car il n'allait pas se laisser faire et répondre à ses questions comme ça. Ni cracher le morceau c'était certain. On aurait pu croire qu'il venait de lui expliquer toute la situation sur l chute dans les escaliers pour lui donner d'autres pistes mais non il voulait juste lui montrer en quoi son excuse plusieurs fois changée déjà ne tenait pas la route. Il répétait d'ailleurs qu'il s'agissait d'une chute mais sa voix lui semblait moins affirmée.

Tout en disant qu'il s'en fichait ne pas être cru il se releva et tenta de s'en aller mais manifestement il glissa ou quelque chose comme ça, dans tous les cas il lui tomba dessus et ils se retrouvèrent tous les deux au sol. Cela dura quelques secondes avant que Roland ne se rende compte qu'il était au sol. Il n'en dit rien d'abord mais il semblait qu'en tentant de se lever, il appuyait sur des zones douloureuses car il en gémit de douleur.

Haussant un sourcil Engjel se redressa un peu, faisant du coup de même avec l'élève. «  Viens j'vais t'aider un peu.  » Engjel se décala pour se relever. Il le prit un peu au dessus de la taille avant de l'aider à se relever. Il le posa aussi sur la petite table d'examen. «  Je vais voir tes bras et il me semble qu'on a pas fini et si tu veux pas finir a moitié aveugle jusqu'à ce que ça dégonfle tu me mets cette foutue glace.  » Non mais !

Néanmoins Engjel n'avait pas l'air spécialement fâché du fait qu'il lui soit tomber dessus. Ca passait encore – heureusement que personne n'était rentré cela dit ça aurait fait un petit peu bizarre quand même- le plus important restant ses blessures au bras. Avec une certaine dextérité et sans lui demander son avis il releva ses jambes et vis les bleus. Il ne dit rien et passait simplement un peu de froid dessus.

Engjel pris une serviette un peu plus grande pour y mettre de la glace étalée avant de l'attacher avec une autre serviette là ou il semblait le plus amoché histoire de le soulager assez rapidement quand même.


===============Académie Ethiareal===============


Un petit tour à l'infirmerie ? (clique):
 
avatar
Médecin scolaire sexy
Voir le profil de l'utilisateur
Engjel C. Hagen
Médecin scolaire sexy
XP & RANG : Perfectionniste - 1301
Réputation : 30
Je suis lié.e à : Personne
Appréciation : 10
Parchemins usagés : 99
Votre bijou : Bague en argent
Présence : Présent.e
Avatar : Makishima Shougo - Psycho Pass
XP & RANG : 530 XP • Expert
Réputation : 40
Je suis lié.e à : Ada S. Ragnvald
Appréciation : -30
Parchemins usagés : 112
Votre bijou : Une boucle d'oreille souvent cachée par sa touffe de cheveux
Présence : Présent.e
Avatar : Kida Masaomi (DURARARA!!)



XP & RANG : 530 XP • Expert
Réputation : 40
Je suis lié.e à : Ada S. Ragnvald
Appréciation : -30
Parchemins usagés : 112
Votre bijou : Une boucle d'oreille souvent cachée par sa touffe de cheveux
Présence : Présent.e
Avatar : Kida Masaomi (DURARARA!!)
Sam 20 Mai - 23:36
Engjel & Roland
"Des signes qui ne trompent pas"


Tomber dessus. L’un à califourchon sur l’autre.  Franchement il n’y avait que dans les mangas ou les romans que cela arrivait ! Pas dans la réalité ! Avec une jolie fille et un joli garçon ! Pas un médecin pervers et un beau-gosse ! La situation est gênante, mais ce n’est pas ce qui préoccupe Roland actuellement qui souffre à cause de ses bleus sur ses bras et ses jambes.
Le blond s’attend à une nouvelle rafale de colère de la part du médecin et pense que décidément il s’agit d’une des pires journées de l’année.  Au lieu de cela, une voix s’élève. Calme. Douce. Maîtrisé. Et avant qu’il n’en prenne réellement conscience, son petit corps maigrichon est soulevé pour atterrir sur une petite table d’examen.

« ... on n’en a pas fini » dit t-il, en effet. Le jeune homme voulait s’enfuir le plus rapidement possible pour éviter d’en révéler de trop, de montrer qu’il y a des signes qui ne trompent pas. Que cela soit physiquement ou mentalement.
Roland serre les dents quand le médecin lui relève subitement les jambes sans lui demander son avis.  Puis il se mord la lèvre en sentant le froid contre l’un de ses bleus.  Pendant plusieurs secondes, ni l’un ni l’autre ne prit la parole. Le médecin et le blondinet, l’un en face de l’autre. Mais cette fois-ci, Roland ne détourne pas les yeux. Il observe avec une nouvelle expression le docteur. De la curiosité.

"Pourquoi vous réagissez comme ça ? Au lieu de me laisser partir tranquillement. Cela vous ferait une belle jambe non ? Ou alors ce serait parce que vous craignez de perdre votre poste au sein de l’établissement ? "

Il sourit. Un sourire amer et provocateur. Un sourire qui n’a rien de sincère.  C’était un peu comme si Roland se sentait OBLIGÉ de le provoquer. Il ne l’aimait pas parce qu’il ne le comprenait pas. Il faisait le con depuis le début, avec ces provocations. N’importe quelle prof l’aurait mis à la porte, non ? C’était son but, d’ailleurs. De simplement guérir les blessures visibles pour éviter que les autres ne se posent des questions.  Le reste, il s’en, foutait.  Alors pourquoi ce médecin persistait à vouloir le guérir ?

"Vous tenez tant que ça à guérir les gens ?"

La question s’échappe de ses lèvres toute seule. Pourtant, le blond ne regrette pas de l’avoir posé. Il attend la réponse, curieux.
© ASHLING POUR EPICODE



===============Académie Ethiareal===============
Merci à Engjel pour l'avatar et Léana pour le thème ♥:
 
avatar
Lycéen charmeur
Voir le profil de l'utilisateur
Roland K. Ström
Lycéen charmeur
XP & RANG : 530 XP • Expert
Réputation : 40
Je suis lié.e à : Ada S. Ragnvald
Appréciation : -30
Parchemins usagés : 112
Votre bijou : Une boucle d'oreille souvent cachée par sa touffe de cheveux
Présence : Présent.e
Avatar : Kida Masaomi (DURARARA!!)
XP & RANG : Perfectionniste - 1301
Réputation : 30
Je suis lié.e à : Personne
Appréciation : 10
Parchemins usagés : 99
Votre bijou : Bague en argent
Présence : Présent.e
Avatar : Makishima Shougo - Psycho Pass



XP & RANG : Perfectionniste - 1301
Réputation : 30
Je suis lié.e à : Personne
Appréciation : 10
Parchemins usagés : 99
Votre bijou : Bague en argent
Présence : Présent.e
Avatar : Makishima Shougo - Psycho Pass
Dim 21 Mai - 12:42


Engjel était très têtu, hors de question de laisser Roland s'en aller avant qu'il soit à peu près remis sur pieds. Et l'on était rarement aussi têtu que ce médecin là. Là ou il trouvait des bleus il appliquait de la pommade ou un peu de glace, il allait encore finir tout enflé sinon et ça ne serait pas très joli. Les jambes, les bras, tout y passait, surveillant que la glace était bien appliquée sur son œil. Ca là ou c'était le plus dangereux tout de suite. Il appuya un petit peu au niveau de son thorax, rien n'était dur, pas d'hémorragie interne.

L'élève semblait se calmer un peu, du moins physiquement, mais ses paroles étaient toujours provocatrices en souriant bizarrement. Malheureusement pour lui cela n'eut que pour effet de renforcer le caractère déterminé d'Engjel. A croire qu'il voulait se faire jeter. C'était certainement ça en fait, il voulait déjà de base se barrer, alors s'il insultait le médecin, cela serait plus rapide non ?

«  J'ai pas fais médecine pour laisser douiller les élèves. A partir du moment où tu rentres là c'est de la ma responsabilité de te soigner, et comme si mon poste était important. Si tu me penses vénal, tu penses mal.  »

En connaissant son histoire cela aurait été possible. En Norvège il était loin de crouler sur l'or. C'était même le contraire. Il faisait des économies par ci par là, notamment pour sa famille. Sa deuxième question murmurée le surprenait quand même. Tenir tant que ça à guérir les gens ?

«  Ca te surprend ? De voir que des gens sont juste avenants ? Bien sûr que je tiens à guérir les gens. Cette école à un côté dangereux et le Directeur est trop laxiste avec les gens qui frappent sur les autres et d'autres trucs. C'est pour ça que j'exerce ici.  »

Pour protéger les élèves.


===============Académie Ethiareal===============


Un petit tour à l'infirmerie ? (clique):
 
avatar
Médecin scolaire sexy
Voir le profil de l'utilisateur
Engjel C. Hagen
Médecin scolaire sexy
XP & RANG : Perfectionniste - 1301
Réputation : 30
Je suis lié.e à : Personne
Appréciation : 10
Parchemins usagés : 99
Votre bijou : Bague en argent
Présence : Présent.e
Avatar : Makishima Shougo - Psycho Pass



Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Ethiareal :: Etablissement
 :: Bâtiment médical :: Bureau du Docteur Hagen
-
Sauter vers: