Viens vivre des aventures fantastique dans la merveilleuse Académie Ethiareal.
 








 :: Personnages
 :: Archives Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant

La violence des insoumis (PV.Roland




Dim 7 Mai - 13:04
Invité
Le cri de la foule, l'adrénaline du combat... Je ressentais tout ça a cet instant, cet instant fatidique juste avant le gong, le coup d'envoi. Je resserrais la prise sur mon épée, même pas aiguisé et regardais en face de moi... Deux autres insoumis, l'un armée d'un tuyau en métal, l'autre d'une clé à molette... Plutôt grand, baraqué, mais pas autant que moi, facile... Je regardais à mes côtés, mon coéquipier ne semblait pas plus impressionné que ça. C'était un petit blondinet que j'avais déjà vu par ci et par là, vraiment pas le genre de personne que j'imagine se battre... Pourtant, il était là, et résolu à se battre, je devais m'attendre à ce qu'il m'étonne...

Ce genre de combat clandestin était une vieille tradition chez les Insoumis. Évidemment, on ne se battait pas à mort, cela n'aurait absolument aucun intérêt, mais il n'était pas rare de se péter une jambe, un bras ou autre... Je savais que certains des élèves ici présents étaient capables, grâce à leurs pouvoirs de soigner les blessures graves, mais je ne savais pas qui, peu importe... Je devais me battre comme si ma vie en dépendant, comme à chaque fois. Je prenais mon épée à deux, devant moi, les mains basses et la lame pointant vers le sol. Je remarquais les visages amusés autour de moi, ça ne devait pas être commun de voir quelqu'un se battre avec une telle arme. Je regardai de nouveau mon coéquipier, sachant qu'il restait un peu de temps avant que le combat débute :

-T'as fait quoi comme connerie pour te retrouver dans cette galère ? Tu n'es pas censé t'occuper de la billetterie ?

Je me remémorais moi-même ce qui m'était arrivé pour que j'arrive dans cette situation. J'avais malencontreusement bousculé l'un des chefs de gangs insoumis qui avait une furieuse envie de me défoncer la gueule, mais c'est l'inverse qui se produisit... Avant que ses potes n'interviennent pour pouvoir venger leurs chefs, le patron de l'arène nous proposa de régler ce différend dans son lieu préféré... J'avais déjà entendu parler de cet endroit, j'avoue que j'étais très intrigué de venir dans ce lieu mythique parmi les insoumis alors j'avais accepté de combattre dans l'arène. Le tirage au sort fit que je devais combattre en deux contre deux, le tirage au sort était un bon moyen de "diversifier" le plaisir dans l'arène.

Je regardais devant moi, les deux crétins semblaient avoir une furieuse envie de me démonter la gueule, limite, ils n'avaient pas calculés le mec avec moi. Cela m'allait parfaitement, j'allais pouvoir me déchaîner. Je baissais mon centre de gravité, relevant la lame de mon épée pour la diriger devant moi et sourit, ils allaient prendre très cher.
avatar
Invité
Invité
XP & RANG : 350 XP • Compètent
Réputation : 40
Je suis lié.e à : Amyrthée Neith
Appréciation : -30
Parchemins usagés : 100
Votre bijou : Une boucle d'oreille souvent cachée par sa touffe de cheveux
Présence : Présent.e
Avatar : Kida Masaomi (DURARARA!!)



XP & RANG : 350 XP • Compètent
Réputation : 40
Je suis lié.e à : Amyrthée Neith
Appréciation : -30
Parchemins usagés : 100
Votre bijou : Une boucle d'oreille souvent cachée par sa touffe de cheveux
Présence : Présent.e
Avatar : Kida Masaomi (DURARARA!!)
Sam 13 Mai - 16:31
Jack & Roland
"La violence des insoumis"


Le cri de la foule, les gens surexcités brandissant des poings encourageants. Roland connaissait parfaitement cette ambiance-ci,  ces paysages,  cette odeur fétide qui se dégageait de toute part. Pas le genre d’endroit auquel la plupart des gens se sentiraient à l’aise. Le jeune homme,  au contraire, apprécier ça. Cette espèce d’adrénaline en assistant à chaque combat, sanglant pour la plupart. Tout le monde dans un même état d’esprit. Le fait que personne ne se préoccupe de personne.  Et l’argent qu’il ramassait de lui-même en tant qu’organiseur de paris. Parce que c’était son rôle ici, dans l’arène clandestine.

Un rôle qui lui sied à merveille à cause de son côté futé pour amasser le plus de fric. Par conséquent, cela signifiait arnaquait le plus de gens en les amenant sur de fausses pistes.  C’était la raison pour laquelle Roland se retrouvait sur le terrain, et non pas parmi la foule, à hurler comme un taré.

C’était la première fois qu’il se retrouvait dans un combat. La première fois qu’il s’embarquait dans une galère pareille. Son visage, d’habitude si nonchalant, affichait une mine assez déconcertée pour cacher son trouble.  Parce qu’il était effrayé.  C’était normal en même temps. Il tente de respirer doucement pour se cacher et éviter de trop trembler. La règle numéro un ici était avant tout d’éviter de monter sa peur. Sinon, c’était foutu.

Une voix le tire de ses pensées.  Roland tourne la tête dans sa direction, il a presque oublié qu’il n’était pas tout seul. Que certains combats se déroulaient en équipe. Son coéquipier, en tout cas, semblait mieux être préparé à la situation. En même temps, avec un tel physique ! C’était un vrai géant qui devait mesurer presque deux mètres et plutôt baraquer.  Enfin bref, c’était tout à fait le style de personnage que l’on retrouve dans ce genre d’endroit. Tout comme les deux cocos qu’ils avaient pour adversaire d’ailleurs.  Avec son physique plutôt maigrichon, Roland sortait du lot.

Bref, le gars lui pose des questions. Il se  renseigne un peu de la raison de sa présence ici. Il lui est familier. Roland a dû le croiser quelque part à l’académie. Sûrement un insoumis. 90% des visiteurs étaient des insoumis. Il n’y avait qu’eux d’ordinaire qui connaissent cet endroit interdit.

"Longue histoire, pas très intéressante en plus de ça ! Et toi alors ? T’es du genre fan de la sueur et de l’odeur du sang ? C’est plutôt viril, y paraît. "

Roland tente l’humour pour se détendre et masquer son trouble. Il est plutôt bon comédien :

"Et ton p’tit nom c’est quoi ? Moi tu peux m’appeler Roland. J’te dis ça avant de ne plus pouvoir parler après avoir perdu une dent ou deux. "

© ASHLING POUR EPICODE



===============Académie Ethiareal===============
Merci à Engjel pour l'avatar et Léana pour le thème ♥:
 
avatar
Lycéen charmeur
Voir le profil de l'utilisateur
Roland K. Ström
Lycéen charmeur
XP & RANG : 350 XP • Compètent
Réputation : 40
Je suis lié.e à : Amyrthée Neith
Appréciation : -30
Parchemins usagés : 100
Votre bijou : Une boucle d'oreille souvent cachée par sa touffe de cheveux
Présence : Présent.e
Avatar : Kida Masaomi (DURARARA!!)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Ethiareal :: Personnages
 :: Archives
-
Sauter vers: