Viens vivre des aventures fantastique dans la merveilleuse Académie Ethiareal.
 








 :: Etablissement
 :: Parc Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant

Une panne d'inspiration ? [PV Roland]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
XP & RANG : 410 XP • Compétent
Réputation : 00
Je suis lié.e à : George Wilson
Parchemins usagés : 103
Votre bijou : Un pendentif
Présence : Présent.e
Avatar : Urushibara Ruka



XP & RANG : 410 XP • Compétent
Réputation : 00
Je suis lié.e à : George Wilson
Parchemins usagés : 103
Votre bijou : Un pendentif
Présence : Présent.e
Avatar : Urushibara Ruka
Mar 4 Juil - 11:52
Roland l'avait rejoint dans sa promesse. Il avait l'impression que pour un instant, les deux amis étaient comme unis, partageant le même objectif, comme si leurs coeurs étaient en parfaite harmonie... Cela faisait longtemps qu'il n'avait plus ressentit cela. En réalité, les deux seules personnes avec qui il avait eu cette impression étaient sa petite soeur, ainsi que son ex-petite amie. En somme, des gens dont il fut extrêmement proche, et dont il était toujours proche, dans le cadre de sa soeur. Il avait l'impression d'avoir trouver un excellent ami, et cela le rendait simplement heureux. Il espérait que cette relation durerait encore un long moment.

Alors ils restèrent silencieux pendant un moment, le temps semblant s'être arrêté. Haru était plongé dans ses pensées, les yeux fermés, se contentant d'un sourire léger, mais qui avait plus de valeur que tous les autres ce jour ci. Ce moment aurait put continué encore un long moment, et cela ne l'aurait pas dérangé. Il aurait même apprécié que cela se fasse. Cependant, le facteur qu'était Dumb. Car ils n'étaient pas tous les deux, ils étaient trois. Car soudainement, Haru sentit Roland rompre le contact. Ouvrant les yeux, il se rendit compte qu'il était au pris avec le chien. Haru regardait, sans vraiment comprendre ce qu'il se passait... Le chien ne semblait pas agressif, alors tout allait bien ? Il préférait quand même vérifier qu'il n'y ait aucun problème.

-Hum... Tout va bien ?

Finalement, Haru n'eut même pas de réponse. La bataille terrible entre Roland et Dumb se termina sur une retraite stratégie de ce dernier... Ce qui fit tomber Roland sur Haru. Ainsi, les deux se retrouvaient là, à califourchon. La scène était cocasse, surtout vu de l'extérieur. D'ailleurs, quelques passants, au loin, semblait regarder les deux amis, comme s'ils faisaient quelque chose de mal. Il fallait dire qu'Haru n'avait pas pris conscience, pour le moment, que tout le monde le prenait pour une fille. Il n'était pas bête, mais avait tendance à être naïf et... facilement tête en l'air.

Roland avait même posé une main sur sa poitrine. Haru ne semblait pas gêné, plus surpris par l'enchaînement des situations et la rapidité avec laquelle tout cela s'était enchaîné. Il clignait simplement des yeux fixant Roland. Il se disait, d'ailleurs, que s'ils n'avaient pas été deux hommes, cela aurait été une situation tout droit tiré d'un harem manga. Et que du coup, Haru aurait probablement giflé Roland. Mais ce n'était pas le cas. Quoi qu'il en soit, il n'eut pas le temps de se concentrer là dessus, puisque Roland se dépêcha de se relever, comme extrêmement gêné. Pourquoi est-ce qu'il réagissait comme cela ? Il semblait étrangement paniqué. Haru se contenta de se relever, penchant la tête sur le côté. Il croyait véritablement avoir fait quelque chose de mal. Haru lui répondit simplement, avec un visage globalement neutre.

-Oh, ne t'inquiète pas. Tu n'es pas très lourd, et j'ai connu bien pire, avec mes cours de Karate. Ce n'est rien du tout.

C'est alors qu'il lui demanda si Haru était un prénom plutôt féminin... Et bien, c'était un prénom mixte... Haru continua à répondre, l'air neutre.

-Haru ? Non, c'est un prénom neutre, pourquoi ?

Il continua à réfléchir au comportement de Roland. Et là, il comprit. Il semblait gêné de lui avoir touché la poitrine... Avec la tenue que portait Haru aujourd'hui en plus... Et après lui avoir touché la poitrine, il cherche la confirmation qu'Haru était un prénom féminin... Se pourrait-il qu'il croit qu'Haru était une femme ?!

C'était une conclusion évidente, mais à laquelle Haru n'avait pas pensé. Il avait été sujet de nombreuses moqueries pour la façon dont il s'habille, et en oubliait parfois à quel point il ressemble à une fille, surtout avec ses habits. Et vu que la rencontre s'était faite de manière plutôt chaotique, il n'y avait pas pensé... Son visage devint instantanément cramoisie... Il fallait absolument qu'il répare le malentendu, ou sa nouvelle amitié pourrait être brisée à jamais. Il se contenta de se lever, d'un seul coup.

-Je suis désolé ! Avec tout ce qui s'est passé, j'avais oublié... Que les gens me confondent généralement pour une fille... Alors je m'excuse s'il y eu un malentendu entre nous. Je suis un garçon.

Il se pencha légèrement, en signe d'excuse. Il était en train de rassembler toute sa volonté pour faire confiance en Roland, espérant de tout son coeur que cela ne détruise pas cette nouvelle relation... Mais il n'était plus maître de cela.
avatar
Le piège
Voir le profil de l'utilisateur
Haru Kamukura
Le piège
XP & RANG : 410 XP • Compétent
Réputation : 00
Je suis lié.e à : George Wilson
Parchemins usagés : 103
Votre bijou : Un pendentif
Présence : Présent.e
Avatar : Urushibara Ruka
XP & RANG : 530 XP • Expert
Réputation : 40
Je suis lié.e à : Ada S. Ragnvald
Appréciation : -30
Parchemins usagés : 111
Votre bijou : Une boucle d'oreille souvent cachée par sa touffe de cheveux
Présence : Présent.e
Avatar : Kida Masaomi (DURARARA!!)



XP & RANG : 530 XP • Expert
Réputation : 40
Je suis lié.e à : Ada S. Ragnvald
Appréciation : -30
Parchemins usagés : 111
Votre bijou : Une boucle d'oreille souvent cachée par sa touffe de cheveux
Présence : Présent.e
Avatar : Kida Masaomi (DURARARA!!)
Mer 5 Juil - 23:38
Haru semblait à peine se soucier de la situation, ce qui était plutôt surprenant de par sa nature douce et timide. Il se serait attendu à ce qu’elle parte en courant, où le gifle - un geste agressif mais qui n’aurait pas été si étonnant dans un contexte comme celui-ci.
Elle semblait aussi sereine qu’ordinaire, comme s’il n'avait s’agit que d’un simple accident. Car oui il avait s’agit d’un accident. C’était pour cette raison que le jeune homme était catastrophé car bien qu’il puisse être du genre dragueur et tactile, ce n’était pas dans ses habitudes de toucher la poitrine d’une fille qu’il venait à peine de rencontrer… il n’aurait jamais osé! Le blondinet demeurait tout de même respectable auprès de la gent féminine.

Le plus étrange, c’était qu’il en ressortait avec une impression étrange. Soudain prudent et sur ses gardes. La poitrine de la jeune femme était… plate. Cela ne pouvait même pas être qu’une simple question de bonnet A ou autres… elle était complètement PLATE. Sa main n'avait absolument rien senti, mise à part peut-être un petit peu de muscles.
Il avait alors regardé la jeune femme d’une étrange manière. Comme si une soudaine éventualité se posait désormais à lui dans le tableau. Mais une éventualité qu’il n’osait même pas prononcer à voix haute ni réellement formuler dans son esprit. C’était trop… gros.

Il lui avait donc posé la question. Si le prénom Haru était un prénom plutôt féminin. Malheureusement pour lui, Haru lui répondit qu’il s’agissait d’un prénom mixte, qui pouvait s’accorder autant à un garçon, qu’à une fille. Bien entendu, elle lui demanda pourquoi se poser une telle interrogation…
Il suivit sa réflexion à travers ses yeux et comprit que Haru avait deviné ses pensées lorsqu’il la vit devenir instantanément cramoisis.

Elle s’excusa aussitôt. Qu’elle avait, oublié. Qu’il y avait un malentendu. Et que…
Il s’agissait d’un garçon.
Pendant plusieurs secondes, Roland le dévisagea avec une telle incrédulité qu’on aurait pu penser qu’il en avait oublié de respirer. Ses membres semblaient s’être soudain figés, comme s’il s’était soudain changé en statue.
L’image suivante, on le retrouvait à genoux contre terre, toujours abasourdie. Il fixait Haru avec une expression de vide tandis que son esprit se repassait toute la conversation depuis le début de leur rencontre… Et puis soudain, il réalisa autre chose qui le fit rougir comme une tomate:

Tu veux dire… Que depuis tout à l’heure, j’essaye de draguer… un garçon?

C’était sûrement la plus belle anecdote qui lui soit arrivé dans sa vie. Peut-être que lorsqu’il aurait des petits enfants, il pourrait la ressortir. Qu’il s’était fait avoir en prenant un garçon pour une fille. Qu’il s’était ridiculisé en agissant de la sorte. Quoi que, ridiculiser n’était pas le mot juste. Il avait été aussi gentleman qu’avec n’importe quelle demoiselle.
Cette prise de conscience lui permet également d’avoir une idée !
Subitement il se précipita vers lui, lui attrapa les mains et s’écria:

Alors? J’étais comment ?

Il ajouta pour expliquer mieux ce qu’il entendait par-là, comprenant qu’il n’était pas très clair:

Je veux dire… imagine-moi face à une fille, tu crois que j’aurai réussi mon coup? Quoique, maintenant que j’y pense il manquait peut-être un p'tit peu de gestuelles. Tu vois, au niveau du regard ? Le regard du mec classe et romantique?

Il exécuta la grimace en question… qui était plus appropriée pour un scénario de film d’horreur. Son sourire était beaucoup trop marqué sur le côté tandis que ses yeux semblaient littéralement sortir de leurs orbites. C’était peut-être une mauvaise idée cette grimace…
Il appuya ses doigts contre son menton, l’air de réfléchir :

Hum… Je vois, tu es un garçon? Ça m’arrange en quelque sorte, j’aurai été trop mal d’avoir touché la poitrine d’une fille… Ahhhh rien qu’a imaginé! C'trop embarrassant! Pis avoir un pote mangaka, c'trop la classe! J’ai plutôt réussi ma journée, aujourd’hui!

Puis il s’accroupit face à Dumb pour lui soumettre à une caresse avec un sourire qui voulait dire “C'bien mon chien mais si tu fais la même chose la prochaine fois avec une fille, là je ne donne pas cher de ta peau
Au même moment, son portable vibra. Il ll’extirpa de sa poche afin de lire le message reçu.
Il se tourna vers Haru... aborde un large sourire et… son ventre se met à gargouiller. Il laisse passer quelques secondes de silence avant de rigoler.

Le propriétaire de ce chien a enfin terminé ce qu’il avait à faire! On va enfin pouvoir aller manger! Je meurs de faiiiim en plus!

Il se leva puis prit la laisse de Dumb afin de prendre la tête du chemin. Puis il finit par s’arrêter et tourner sa tête par-dessus son épaule vers Haru qui se trouvait à quelques mètres derrière lui:

Bien alors, on y va ?

===============Académie Ethiareal===============
Merci à Engjel pour l'avatar et Léana pour le thème ♥:
 
avatar
Lycéen charmeur
Voir le profil de l'utilisateur
Roland K. Ström
Lycéen charmeur
XP & RANG : 530 XP • Expert
Réputation : 40
Je suis lié.e à : Ada S. Ragnvald
Appréciation : -30
Parchemins usagés : 111
Votre bijou : Une boucle d'oreille souvent cachée par sa touffe de cheveux
Présence : Présent.e
Avatar : Kida Masaomi (DURARARA!!)
XP & RANG : 410 XP • Compétent
Réputation : 00
Je suis lié.e à : George Wilson
Parchemins usagés : 103
Votre bijou : Un pendentif
Présence : Présent.e
Avatar : Urushibara Ruka



XP & RANG : 410 XP • Compétent
Réputation : 00
Je suis lié.e à : George Wilson
Parchemins usagés : 103
Votre bijou : Un pendentif
Présence : Présent.e
Avatar : Urushibara Ruka
Mar 22 Aoû - 20:14
Haru peinait à regarder Roland... Pour être honnête, vu la situation, il aurait préféré fuir en pleurant, ou se recroqueviller en boule, ou même encore simplement baisser le regard. Car il avait du mal, dans ce genre de situation. Cependant, il devait être fort. Il savait qu'il ne pourrait pas toujours adopter ce genre de comportement, et s'il avait blessé son nouvel ami, il devait faire face. Pour Roland, et pour lui-même. Le silence sembla durer une éternité pour le jeune homme... Il ne pouvait s'empêcher d'être terrifié à l'idée de ce qu'il se passerait ensuite... Allait-il encore se faire rejeter pour qui il était ? Non... Il ne croyait pas... non, il était persuadé que Roland n'était pas le genre de juger ce genre de préférences. Cependant, ce qu'il le terrifiait le plus, c'est l'idée de l'avoir blessé sans le voir.

Il s'attendait à plusieurs réactions possibles... Un rejet total... Une tentative d'accepter, sans en être vraiment capable... Ou alors, peut-être, une attitude mature, calme, et compréhensive... Mais il n'eut droit à aucune des trois. Après la réalisation d'avoir essayé de draguer un garçon durant tout ce temps, ce qui laissa Haru silencieux, il sembla... Et bien, c'était difficile de dire. Il demandait simplement à Haru s'il avait été un bon dragueur... C'était étrange, il devrait être plus déçu de la situation... Mais c'était presque comme si ca le faisait rire... Ou en tout cas, que malgré tout, il préférait rester lui-même. Durant toute la scène, Haru resta silencieux. Il était silencieux, se contentant d'observer Roland, et éventuellement d'acquiescer d'un mouvement de tête, sans qu'il comprenne vraiment à quoi il répondait. Il était simplement... Sous le choc.

Cependant, c'était un choc étrangement agréable. Si on pouvait comparer tous les chocs qu'il avait reçu actuellement à des blizzards, celui-ci était plus proche d'une vague de chaleur. Une chaleur douce et agréable. Cela lui rappelait ce qu'il avait ressenti avec son ancienne petite amie... Finalement, Roland était simplement rester fidèle à lui-même. C'était cela, la réaction qu'il aurait du attendre de lui. C'était pourtant évident... Son air surpris s'était transformé en sourire. D'autant plus qu'il il lui proposa d'aller ramener le chien et d'aller ensuite manger... Oui, il avait raison. Haru resta cependant quelques secondes silencieux, les yeux fermés, souriant.

C'était amusant, on peut finalement faire de si belles rencontres aussi facilement. Il n'y avait qu'à faire un pas, et un peu de hasard... C'était définitivement une sublime journée. Haru releva encore le regard, offrant un grand sourire à Roland.

-Allons-y !

Il trottina légèrement, passant à côté de lui, pour se retrouver en tête. Il sembla s'étirer, tendant ses bras en l'air, levant légèrement la tête vers le ciel. D'ailleurs, Roland lui avait posé une question non ?

-Oh, et pour ta question, juste avant...

Il se retourna offrant un de ses plus beau sourires au jeune homme.

-Si j'avais été une fille, je serais totalement tombée amoureuse de toi !

Il attrapa alors le bras libre de Roland, en commençant à courir vers l'avant, avec une force étonnante.

-Allons, ne perdons pas de temps !
avatar
Le piège
Voir le profil de l'utilisateur
Haru Kamukura
Le piège
XP & RANG : 410 XP • Compétent
Réputation : 00
Je suis lié.e à : George Wilson
Parchemins usagés : 103
Votre bijou : Un pendentif
Présence : Présent.e
Avatar : Urushibara Ruka
XP & RANG : 530 XP • Expert
Réputation : 40
Je suis lié.e à : Ada S. Ragnvald
Appréciation : -30
Parchemins usagés : 111
Votre bijou : Une boucle d'oreille souvent cachée par sa touffe de cheveux
Présence : Présent.e
Avatar : Kida Masaomi (DURARARA!!)



XP & RANG : 530 XP • Expert
Réputation : 40
Je suis lié.e à : Ada S. Ragnvald
Appréciation : -30
Parchemins usagés : 111
Votre bijou : Une boucle d'oreille souvent cachée par sa touffe de cheveux
Présence : Présent.e
Avatar : Kida Masaomi (DURARARA!!)
Mer 23 Aoû - 11:43
Haru lui offre un merveilleux sourire comme s’il est soudain submergé par la bonne humeur. Un sourire qui est contagieux. Roland ne sait pas pourquoi, mais il aime bien le voir dans cette état-là. Haru semble être quelqu’un de bien et sa timidité tout à fait touchante fait partie de son charme. Et c’est un mangaka, en plus! C'est trop classe!
Il aime bien ce genre de rencontre. Dicté par le hasard des choses. Si son ami ne l’avait pas contacté pour garder son chien, Roland ne serait jamais tombé sur lui. Et si Haru n’était venu ici pour manger une glace ici, Dumb ne l’aurait pas écrabouillé et tout cela ne serait arrivé. C’est amusant de voir comment les événements tournent sans qu’on puisse s’en douter. Comme si cela n’est pas forcément le fruit du hasard et que c’est dû au destin.
Mais au final, peu importe si cela est le hasard, le destin, ou on ne sait quoi encore. Le plus important, c’est qu’ils se sont rencontrés et que cela s’avère être un début d’amitié tout à fait exceptionnelle!

Haru se met à trottiner légèrement avant de tourner la tête dans sa direction. Il a encore une question à laquelle il n’a pas répondu.
C’est un nouveau magnifique sourire qu’il aborde tandis qu’il lui dévoile :

-Si j'avais été une fille, je serais totalement tombée amoureuse de toi !

Une déclaration qui a une étrange réaction sur le jeune homme déconcerté. Un battement de cœur agité. Sitôt qu’il prend conscience de ça, il s'empourpre violemment comme un four qui a cramé trop vite sa casserole.
Il secoue la tête pour se ressaisir et gronder son cerveau. Arrête ça! C’est un garçon!

Voilà que Haru lui attrape le bras en l’entrainant avec une force étonnant pour une personne aussi frêle d’apparence.
Il lève les yeux au ciel en se passant sa main libre sur son visage et il soupire. Les choses ne seraient pas sans doute pas aussi simples qu’il ne l’avait imaginé.

===============Académie Ethiareal===============
Merci à Engjel pour l'avatar et Léana pour le thème ♥:
 
avatar
Lycéen charmeur
Voir le profil de l'utilisateur
Roland K. Ström
Lycéen charmeur
XP & RANG : 530 XP • Expert
Réputation : 40
Je suis lié.e à : Ada S. Ragnvald
Appréciation : -30
Parchemins usagés : 111
Votre bijou : Une boucle d'oreille souvent cachée par sa touffe de cheveux
Présence : Présent.e
Avatar : Kida Masaomi (DURARARA!!)
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Ethiareal :: Etablissement
 :: Parc
-
Sauter vers: