AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Personnages
 :: Présentations :: Présentations validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Young Charms of a New Generation (FINI!)

avatar
Aiji Yuugure
Charmeur involontaireCharmeur involontaire
XP & RANG : 00
Réputation : 10
Je suis lié.e à : Ada S. Ragnvald
Appréciation : 5
Parchemins usagés : 14
Présence : Présent.e
Avatar : Gouenji Shuuya, Inazuma Eleven
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 8 Fév - 19:28
YUUGURE Aiji
"Ne vous attendez à rien de vraiment spécial de ma part"
YUUGURE
Aiji
18 ans
Hétérosexuel
Japonais
Elève
Classe C
L
Physique
Aiji est un jeune homme d'un mètre quatre-vingts deux et de soixante-et-onze kilogrammes, aux yeux marrons, limite noirs, des cheveux en pointe d'un coloris blond argenté, qu'il recolore régulièrement, et avec un grain de peau légèrement coloré, témoignant de temps en plein air. Il a notamment des cicatrices au niveau de ses doigts...

Sa tenue habituelle consiste en un polo blanc à capuche surmonté d'un gilet rouge, d'un jean brun et de chaussures de sport noires. Il change rarement de style, et il est plus courant de le voir changer de coloris, à ce titre. Sous ses vêtements, il se trouve être plutôt svelte, pas fort musclé, en fait, juste plutôt normal... En fait, il n'y a pas énormément de choses à dire à son sujet.
Psychologie
Aiji a un seul qualificatif qui lui colle à la peau... Non, en fait deux: Normal et Moyen. Il ne semble pas vraiment sortir du lot, en apparence, mais il est pourtant très populaire, malgré sa normalité... Même trop, en fait. Enfin, il est un peu renfermé sur le niveau émotif, ne se découvrant plus qu'en présence de sa famille, et seulement de sa famille. Ajoutez à cela un comportement qui a tendance à éviter les vagues, et vous obtenez un élève qui cherche juste la discrétion. Il a aussi une mauvaise tendance à beaucoup trop paniquer par rapport à ses proches, c'est-à-dire sa famille. Néanmoins, il tiendra toujours à être poli.

Dés qu'il s'ouvre, il montre cependant un côté affectif qu'il réserve en général à sa famille. Il est attentionné à qui réussit à briser sa bulle sans le rendre inconfortable. Il se montre très agréable à celui qui l'est envers lui à son tour, c'est-à-dire ne pas envahir son espace privée en mode "fangirl/fanboy". Oh, et il appréciera beaucoup quelqu'un qui comprendra ses soucis de popularité, aussi bizarre qu'ils puissent sonner. Mais il sait être généreux, en particulier envers les proches, qu'il considère comme le plus important. Certains même diraient qu'il en fait trop, pour sa famille, bien à son malheur. On dit que ça vient de la branche maternelle.

En parlant de famille, il a une place extrêmement importante pour elle dans son coeur. En particulier sa petite soeur, Miki, qu'il protège beaucoup trop, bien qu'il le niera tout en bloc s'il s'en trouve accusé, disant juste que "c'est normal pour un frère". C'est d'ailleurs de sa relation avec sa soeur, qu'il a développé son horreur des rubans, allez savoir pourquoi. Enfin, mettez ces deux-là ensemble, et vous aurez un Aiji beaucoup plus à l'aise, parce que la présence de sa soeur le rassure.

Il ne parait pas comme ça, mais c'est un bouquineur, et surtout, un amateur de... Gestion de bibliothèque. Il aime bien lire et s'occuper des livres. Vous pouvez bien imaginer qu'il est un peu fou sur les bords, mais c'est ce qui lui plait, et personne ne le lui retirera. Grâce à cela, il se sent un peu utile aux autres, un sentiment dont il a toujours besoin, surtout vu comment il se voit: comme un élève trop normal à l'école. C'est d'ailleurs pourquoi la première chose qui lui vient en tête quand on lui parle d'avenir, c'est "être prof".

Néanmoins, il est notablement "trop moyen" à l'école: rien ne sort vraiment du lot, dans ce domaine. Son parcours est parsemé de notes allant de 9 à 13, en général, voire plus s'il avait de l'aide extérieure. Ceci le rend un peu nerveux, car il a peur de s'imaginer en demander trop pour ses capacités. En classe, il reste discret et attentif, mais s'il ne comprend pas, ce ne sera pas lui qui posera une question, de peur de faire des vagues et d'attirer l'attention.

En dehors des cours, il évitera la présence de filles. Certaines rumeurs disent qu'il a été bercé par les histoires de la rencontre de ses parents, et que ce n'était pas une histoire classique de roman à l'eau de rose... Et ne lui parlez surtout pas de porter une robe, même un kilt! Il fuira sans vous laisser le temps de dire quoi que ce soit d'autre. Si vous respectez ses règles, il fera des efforts pour être le plus appréciable possible.
Histoire

Je m'appelle Aiji Miryoku Yuugure

J'ai pas beaucoup de souvenirs de quand j'étais petit. Tout ce que je sais, c'est que j'étais pas né Yuugure... Apparemment, je suis né Miryoku, mais j'ai été abandonné à l'orphelinat. Pourquoi? Ne me demandez pas, je n'ai pas eu le temps de chercher plus. Tout ce que je sais, c'est que j'y ai passé un an, à me faire dorloter comme le bébé que j'étais, avant de me faire adopter par mes parents adoptifs, et depuis, j'ai eu le nom de mon père. C'est un grand médecin, alors que ma mère est femme au foyer, mais je l'ai toujours suspecté de faire des trucs louches derrière notre dos, sans que je ne sache vraiment quoi.

Tout ce que je sais, c'est que j'ai environ deux ans quand maman donne naissance à Miki, ma soeur adoptive, et maman voulait tellement qu'il y ait au moins un Valentine dans la famille qu'elle a fait toute la procédure pour qu'elle ait son nom. Moi, à cette époque-là, je n'avais même pas encore conscience d'avoir été adopté, et donc, c'était ma soeur de sang... Et puis, mes souvenirs sont vagues, mais je suis sûr de me rappeler qu'elle était adorable toute petite.

La vie de famille allait pour le mieux. J'avais juste ma soeur qui passait son temps collé à moi, à vouloir impérativement que je sois sa peluche, son oreiller, ou tout autre objet sur lequel se reposer. Papa passait le plus clair de son temps au travail, alors on passait beaucoup de temps avec maman, qui avait tendance à toujours beaucoup trop faire pour Miki et moi: elle nous passait des films à longueur de journée, préparait des cookies et autres gâteaux régulièrement, et caetera... Mais le pire, durant toutes ces années, c'était le jour où Maman parla de sa rencontre avec Papa à Miki. Depuis ce jour-là, elle n'a pas arrêté de me travestir. Encore aujourd'hui, j'entend ma soeur me dire combien j'irais bien dans une robe. Juste à écrire çà, j'en ai des frissons dans le dos...

Enfin, les années de bonheur devaient bien s'arrêter à un moment. La première tragédie, si on peut dire ça, c'est quand j'ai découvert que mes parents n'étaient pas vraiment mes parents, juste des parents adoptifs qui m'ont pris par pitié. Encore aujourd'hui, je me souviens de la dispute que j'ai eu avec Papa, pour qui la subtilité est une notion étrangère qui n'a pas sa place chez lui. Je me souviens même que Maman s'était elle aussi énervé, et du peu que je me souvienne, elle semblait furieuse que Papa n'était pas plus doux pour ce qui est de la révélation. Au final, le temps a pansé les blessures... Enfin, c'est surtout Miki, qui, malgré toute la jalousie que j'avais envers elle d'être la fille naturelle de mes deux parents, a tout fait pour que je reste avec elle. Elle m'a empêché d'aller chercher mes vrais parents, d'où le fait que je ne connaisse d'eux que le nom de famille que j'étais sensé avoir.

Enfin, après ça, j'ai dû faire face au pire fléau qui soit, à mes yeux. La popularité. Vous devez rire, si vous lisez ça, mais j'étais le genre de garçon qui s'attirait toutes les faveurs féminines, au point que j'en étouffai. Je voulais juste un peu de calme et de solitude, d'autant plus que là où ma soeur avait prouvé être une élève particulièrement talentueuse, au point de sauter une classe, moi, j'étais un élève beaucoup plus moyen, qui avait des difficultés à passer mes classes. Mes années scolaires ont été bercés par le son traumatisant du professeur qui prononçait le mot "Moyen" en rendant ma copie. Et à côté de cela, j'avais les autres personnes qui voulaient être avec moi, ce qui força ma petite soeur à s'interposer le plus souvent possible. Et, malheureusement, ça lui a attiré le courroux de toutes les filles de l'école, ce qui la mena sur une pente dangereuse. Elle avait tellement peur des apparences que je me devais de la forcer à manger son petit déjeuner. Et puis, un jour... Elle est partie à l'hôpital, avec Papa. Cette nuit-là, j'ai bien crû que j'y serais allé aussi, vu comment je me suis rongé les doigts jusqu'au sang. La culpabilité me détruisait, cette soirée-là. Suite à cela, j'ai tout fait pour que son retour à l'école se passe le mieux possible, au point de m'attirer les foudres de Mr le directeur pour une dispute virulente avec les filles qui ont conduit Miki à aller à l'hôpital.

Après cela, la vie a continué. Papa avait décide de revenir plus rapidement du travail, suite à quelques pertes de connaissance de Maman, qui se surmenait toujours autant à nous fait plaisir de manière déraisonnée, et on a eu de nouveaux frères et une nouvelle soeur, quand Tata Mitsuki est décédée. Sei s'éclipsait la nuit, ce qui avait provoqué l'ire de ma Maman que j'avais appris à craindre, Shinka avait de violentes disputes avec ma soeur, et ce fut la première fille à qui je donnait une baffe (petite anecdote: je me suis aussi rongé les doigts jusqu'au sang cette nuit-là), et c'est par le biais de Ren que je me suis mis à commencer à lire, et à m'occuper des livres à la bibliothèque locale. Je tiens encore à le remercier, car ça m'a beaucoup aidé, au final.

Un jour, Miki fut accepté à l'Académie Ethiareal, une académie d'élite. Nous pleurions tous, le jour où elle prit l'avion. Et je me suis également promis une chose: le jour où elle reviendrait, je serais devenu une personne qu'elle pourra admirer, car j'aurais tout fait pour atteindre un travail respectable. Ce jour-là, je pris ma résolution de devenir enseignant, parce que, au vu de mon niveau, je ne pouvais pas faire d'études longues, et des études courtes me donnaient l'impression que j'aurais bâclé mes études. L'année qui suivit, je travaillais comme un dément. J'en ai même hérité des cernes longues comme des épingles. Mais, cette année, j'ai eu une énorme surprise: j'ai moi-même été invité à l'Académie où la soeur a été admise. Vous imaginez que le départ était aussi mouvementé. Mes parents m'ont souhaité bon courage, m'ont serré jusqu'à ce que je n'ai plus d'air, et Maman m'a, dans son infinie envie d'en faire trop, offert une somme d'argent non négligeable, dont je sais déjà quoi faire en arrivant. J'espère juste qu'il profiteront de notre absence pour se faire plaisir à eux deux.

Pourquoi je ressens le besoin de rédiger ça? Parce que je ne veux pas oublier qui je suis. Je suis Aiji Yuugure, fils de Hikaru Yuugure et de Reina Valentine, et frère de Miki Valentine.
Irl
♦️ Age : 19
♦️ Ton niveau rp : ... Niveau "facepalm à la relecture"?
♦️ Es-tu un dc ? si oui, de qui ? : NEIN! *Insérer clip de Hitler*
♦️ Comment nous as-tu trouvé ? *Pointe Miki* Je suis là parce que elle ^^'
♦️ Un mot ? Cool
♦️ Avatar :
Gouenji Shuuya [Inazuma Eleven] - Aiji Yuugure

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Haru Kamukura
Cute Girlish BoyCute Girlish Boy
XP & RANG : 410 XP • Compétent
Réputation : 00
Je suis lié.e à : Sören A. Mikkelsen
Parchemins usagés : 117
Présence : Présent.e
Avatar : Urushibara Ruka
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 10 Fév - 8:00
KatheAcceptation Auteur : secretariat@ethiareal.com 27 juin 2017
Bravo pour ta superbe fiche, te voilà maintenant validé, prêt à rejoindre l'académie d'Ethiareal ! Mais avant ceci, nous avons besoin que tu nous indiques quel est ton pouvoir, ici (fiche de pouvoir) (Attention, c'est un secret, il ne faut le dire à personne !). Si tu veux te lier d'amitié avec d'autres joueurs ou avoir un pire ennemi, c'est là (Fiche de relation) qu'il faut aller. Tu pourras trouver des partenaires de RP sur cette page (demande de RP) et enfin, pour toutes les autres demandes telles que les demandes de logement, c'est ici (demandes diverses) que ça se passe. Bienvenue sur le forum, en espérant que tu t'amuses avec nous !
©️ Batty pour Epicode


Vu que tu viens d'arriver, tu devrais avoir 0 en popularité. Mais vu ton apparente popularité avec la gente féminine, je te donne 10 en popularité, et 5 en appréciation. Après tous, ceux et celles qui préfèrent les femmes ne sont pas toujours fans de ceux qui monopolisent ces demoiselles...
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Ethiareal :: Personnages
 :: Présentations :: Présentations validées
-
Sauter vers: