Viens vivre des aventures fantastique dans la merveilleuse Académie Ethiareal.
 








 :: Personnages
 :: Présentations :: Fiches abandonnées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant

Asteria- Quand on est l'héritiere de la Mafia...




Sam 15 Avr - 14:20
Invité
Asteria Gaetan Mosc
Se souvenir du passé et aller de l'avant


Nom : Mosc
Prénom : Asteria Gaetan (Elle se fait appeler Gae)
Age : 17 ans



Groupe : Insoumise  :twisted:
Métier : Etudiante
Orientation sexuelle : Hétéro



Physique

Cheveux : De longs cheveux noirs
Yeux : violet/ Rouge
Taille :  hm...disons dans les 1 mètre 67
Poids :on ne demande pas son poids a une femme! Non mais!
Style vestimentaire : Le noir et le violet sont ses couleurs de prédilection, ainsi que tout ce qui est foncé. Elle ne supporte pas les couleur trop "brillantes" et le rose la dégoute vraiment. En vrai elle aime beaucoup le violet-rouge (j'invente des couleur!!) qui s'accorde bien avec ses yeux!
Signes distinctifs : Disons que la couleur de ses yeux est déjà assez spéciale, elle porte aussi un tatouage sur l'avant bras (trois étoiles consécutives).

Psychologie


Vous avez déjà rencontré quelqu’un de spécial ? Enfin je veux dire TRÈS spécial ! Gae est fille de mafioso, et n’a suivi des cours au collège que pendant quelques années. Depuis ses cinq ans elle apprend a manier les armes et les mots, et a utiliser les arts martiaux. Beaucoup de gens qui pensent la connaître la décriraient comme, pleine d’énergie, impulsive, dynamique, indépendante, intrépide, charismatique, courageuse, mais aussi hautaine, trop de confiance en soi, orgueilleuse et arrogante.
En vérité, Gae est plus que ça, et une personne ne peut être définie par des adjectifs…
Gae a un coté distingué, délicat et doux, mais elle le cache bien, elle a bien évidemment a cause de sa vie un coté excentrique, mais est plutôt introvertie, préférant une grande plaine verte vide, a une ville remplie de personnes. Elle ne supporte pas de rester sans rien faire, et trouve toujours un moyen de se mettre das l’embarras, dont elle sort vite grâce a un kick bien placé !
Comment la décrire en deux mots ? Rebelle mais rêveuse… Elle est très garçon manqué mais au fond c'est toujours une fille.
Petit plus : Ne surtout surtout pas critiquer son père ou sa mère ! (a moins de vouloir mettre fin a ces jours)


Histoire

26 Novembre ans 0
Un enfant naquit en ce beau jour d’automne, de long cheveux noirs se posaient de part et d’autre d’un visage calme et doux de cette personne étendue sur le lit. Deux bras attrapèrent le bébé et le portèrent en l’air tandis qu’une larme de joie coulait sur une joue. Dans les couloirs, partout, des frémissements de joie se faisaient sentir, comme une brise portant la nouvelle au monde entier. Des rires et des chant résonnaient, et on aurait presque pu croire que les anges eux même chantaient la naissance du nouveau né. Une voix grave et heureuse résonna au plus profond de l’enfant.
« Ma fille… Tu est ma bénédiction sur ce monde »

26 Novembre ans 1

A nouveau, les rires et les chant se mêlaient a la musique, dans le petit village tout le monde disait « C’est la fête, aujourd’hui elle aura un ans » La petite du haut de ses un ans observait le monde avec des yeux émerveillés. Si le monde ressemblait a ça elle voulait y rester pour toujours. Des bras fin et graciles l’attrapèrent et elle se senti soulevée pour se retrouver face a deux grands yeux violets.  Elle sourit, tendis ses bras et prononça :
« mama! »
Deux autres bras les entourèrent, plus larges, plus musclés. La jeune femme eu un sourire étincelant et rit aux éclats.

26 Novembre ans 2

Un écho de ce rire, vibrait dans la pièce sombre, mais maintenant, le temps n’était plus aux réjouissances.
« Maman, aujourd’hui j’ai deux ans ! » disait une petite voix au intonations encore enfantine. Deux yeux s’entrouvrant légèrement, un faible sourire et un voix faible qui répondit.
« Je sais ma chérie, bon anniversaire ! Je t’ai acheté un pet- »
La fin de sa phrase fut coupé par une quinte de toux qui n’en finissaient plus. Des pas rapides presque couru se firent entendre et il arriva a la porte. « Darling, are you ok ? I’ve called the doctor for you ! » Dit il a sa femme avant de se tourner vers la petite.
« Viens chérie, laisse maman tranquille, elle veut dormir. »
« Oui papa, Au revoir maman! »

26 Novembre ans 3
Cette année encore il y eu une fête, mais le cœur n’y était pas. Alors que l’enfant allait au toilettes, elle surpris une conversation entre son père et un autre homme.
« Son état s’est aggravé, il y a de forts risques... »
« Ne peut on rien faire pour la sauver ? »
« Il y a une chose mais c’est très périlleux, si cela rate ça risque d’accélérer le processus. »
« Faites cela, si il y a la moindre possibilité de la sauver il faut essayer. »
« Je vous l’ai dit il y a un grand risque avec vous pensé a votre fille ? »
« Je la protègerai... »


26 Novembre ans 4

Cette année, elle n’eut pas de fête d’anniversaire. Pour la première fois, elle ressenti la tristesse. La vrai. Celle qui vous marque jusqu’à la fin de votre vie. Beaucoup de gens, beaucoup de larmes. Tous arrivaient avec des têtes tristes et repartaient effondrés. Des personnes se serrant les unes contre les autres. D’autres s’isolant. Des mains qui se touchaient, puis se lachaient a jamais. L’enfant voulu jeter un coup d’œil a la pièce ou tout le monde allait. Elle se sentait profondément harassée. Elle vit par l’entrebâillement de la porte de longs cheveux noirs tombant, le long d’un visage sans vie. Un visage qui l’avait tant aimé, et qu’elle avait tant aimé. Elle senti une larme couler sur sa joue, et les grand bras qu’elle connaissait si bien la prirent en l’air. Elle vit son beau visage couvert de larmes, et ses yeux rouges cernés de noir. Il pleurèrent tous les deux dans les bras l’un de l’autre.
« Papa, je ne reverrai pas maman ? »
« Si ma chérie, elle est dans ton cœur… , il leva la tête et regarda au loin, A jamais »
ce jours resterai a jamais gravé dans sa mémoire.




26 Novembre ans 5

Depuis ce jour, ils s’étaient tous habillé en noir, pendant un ans. Aujourd’hui était un nouveau jour, cela faisait un peu plus d’un ans. Elle voyait du bleu foncé et du violet, quelques tons de rouges ou de vert sapin, mais très peu encore portaient des couleurs claires et brillantes. Elle demanda qu’on ne lui fasse pas de fête, elle ne souriait a présent que très rarement. Quand elle vit parmi tout ses cadeau un qui avait une forme de lettre elle l’ouvrit tout de suite. A l’intérieur des mots se trouvaient écrits. Elle avait reconnue l’écriture penchée et élégante de son père. Elle appela la jeune femme qui s’occupait d’elle pour qu’elle lise la lettre :
Ma petite chérie,
Joyeux anniversaire !
Je n’ai pas pu être très présent pour toi cette année et tu as du te sentir seule, je te promet que je ne te laisserai plus, mais j’avais certaines choses a régler. J’espère que tu est contente et que tu vas bien. Je vais arriver en Italie dans deux jours, alors jusque la attend moi, j’ai une surprise pour toi !
Bisous, je t’aime plus que tout
Ton cher père adoré.
Ps : Le départ de ta mère a été dur pour nous tous, mais souvient toi du passé et va de l’avant.
La petite sourit repris la lettre et la serra en attendant avec impatience que les deux jours passent.

26 Novembre ans 10

Cela faisait maintenant quatre ans que sont père lui avait parlé de la mafia. L’organisation qu’il dirigeait. Et elle sa petite fille était en danger a cause de cela, elle devais se protéger. C’est pour cette raison qu’elle pratiquait depuis déjà 5 ans les arts martiaux, la course, ainsi que toute sortes de sports de combats. On avait aussi commencé a lui apprendre a gérer des hommes et a commander et on avait inclut dans son éducation l'apprentissage de l'anglais.
Il lui avait aussi offert a ses 9 ans son premier pistolet et ses premiers cours de tir. Elle avait donc été élevée dans la joie et la bonne humeur, et son père lui montrait plus d’amour que n’importe qui. Bien sur sa mère, ses grand yeux violets, et sa voix si douce lui manquait, mais elle savait qu’elle était la. Au fond de son cœur. Elle sourit. C’était une pensée idiote mais elle se plaisait a la penser encore et encore. Au fond de son cœur.

26 Novembre ans 12
Elle était rentrée au collège cette année. Elle avait avant des cours particuliers, mais comme elle souffrait de solitude son père l’avait inscrit dans un collège. Aujourd’hui était son anniversaire ! Elle sifflota joyeusement. Elle n’avait pas beaucoup d’amis du fait de son fort caractère et de son intégration récente a ce collège, mais elle comptait bien s’en faire ! Elle entra quand un garçon plus âgé qui se tenait plus loin lui cria quelque chose. Elle entendis quelqu’un lui chuchoter « ignore le » en passant et se retourna pour voir de qui il s’agissait. Elle ne pus apercevoir qu’une tignasse blonde qui disparaissait dans la foule. Elle se retourna vers le garçon, s’approcha et lui demanda :
« Qu'est ce que tu veux? »
« Donne moi ton argent, t’as l’air d’être friqué »
« Ah c’est ça que tu veux ? » Elle sorti un billet et le fit se balancer de gauche a droite devant ses yeux. Un cercle de personnes commença a se former autours d’eux. Elle lâcha le billet a terre et lui proposa de le ramasser. Puis elle fit demi tours pour s’en aller. Comme elle s’y attendait il tenta de l’attaquer par derrière, elle esquiva facilement et le neutralisa en deux temps trois mouvement. Quand un de ses amis tenta de l’aider elle s’en pris aussi a celui ci. Quand elle eut fini, elle parti avec un sourire au lèvres et dit :
« Essayez de ne pas vous attaquer aux plus petits que vous la prochaine fois »


26 Novembre ans 14

Elle se souvint de son premier combat il y a deux ans. Depuis elle en avait eu beaucoup d’autres, mais elle ne s’était jamais faite renvoyer, contrairement a tous les autres. Elle savait pourquoi, et cela la gênait un peu mais elle se disait que elle ne faisait pas de mal. Qu’elle s’attaquait aux « mauvaises » personnes, aux « méchants ». Depuis ce jours elle s’était fait des amis aussi. La petite blonde qui avait tenté de l’avertir était devenu sa meilleure amie. Alors qu’elle passait près du bureau du directeur, elle entraperçut un garçon avec lequel elle s’était battu récemment et qui venait d’être renvoyé. Il était en larmes. Elle se cacha pour écouter la conversation.
« Comment je vais annoncer ça a mes parents, ils ont payé une fortune pour me permettre d’entrer dans cette école ! Et ma petite sœur ! Elle ne mange même plus a sa faim, mes parents comptaient sur moi pour faire des études, et avoir un métier pour pouvoir tous les nourrir ! »
Quand elle entendis cela, la jeune fille compris qu’elle avait peu être fait un erreur. Enfin, des erreurs… Elle sorti tout son argent de poche, s’avança vers le garçon, lui tendis tout en s’excusant. Elle alla ensuite dans le bureau du directeur, oublia de toquer, le supplia de reprendre le garçon annonçant que tout était de sa faute et qu’elle voulait bien être virée a la place.


26 Novembre ans 16

Elle n’était plus jamais allé a l’école depuis se jour la. Elle avait a présent beaucoup grandi, physiquement et mentalement. Elle était devenue plus sage, dans son esprit, mais était restée tout aussi fougueuse. Et puis, elle aimait toujours autant la bagarre et n’en aurai raté une pour aucune raison. Cette année pour son anniversaire, elle eu en cadeau, une moto. Après avoir appris a l’utiliser, la moto devint son moyen de transport préféré. Discret, pratique et rapide, tout ce qu’il lui fallait. Elle était libre.




26 Novembre ans 17

C’est le jour de ses 17 ans, qu’elle reçu une lettre bien particulière comme cadeau d’anniversaire. Elle fonça annoncer la nouvelle a son père et lui sauta au cou. L’école lui manquait, cela faisait bien longtemps qu’elle l’avait quitté ! Son père lui sourit heureux, lui annonçant que lui aussi devrait partir bientôt en voyage d'affaire, pour deux ans. Ils eurent un sourire complices et elle fila ranger ses affaires. Elle était tellement impatiente ! Que l’aventure commence !


Irl

♦️ Age : Essayez de deviner ;)
♦️ Ton niveau rp : hum...No idea... normal fin je sais pas
♦️ Es-tu un dc ? de qui ? :Nope
♦️ TU nous as trouver comment ? Pub sur l'esquisse
♦️ Un mot? ? Prenez soin de moi!!^^
♦️ Avatar :
Code:
[code][b]Iris Yuma[/b] [Soul Worker]- Asteria Mosc [/code]
avatar
Invité
Invité
XP & RANG : 410 XP • Compétent
Réputation : 00
Je suis lié.e à : George Wilson
Parchemins usagés : 103
Votre bijou : Un pendentif
Présence : Présent.e
Avatar : Urushibara Ruka



XP & RANG : 410 XP • Compétent
Réputation : 00
Je suis lié.e à : George Wilson
Parchemins usagés : 103
Votre bijou : Un pendentif
Présence : Présent.e
Avatar : Urushibara Ruka
Sam 15 Avr - 14:43

Insoumis

Bravo pour ta superbe fiche, te voilà maintenant validé, prêt à rejoindre l'académie d'Ethiareal ! Mais avant ceci, nous avons besoin que tu nous indiques quel est ton pouvoir, ici (fiche de pouvoir) (Attention, c'est un secret, il ne faut le dire à personne !). Si tu veux te lier d'amitiés avec d'autres joueurs ou avoir un pire ennemi, c'est là (Fiche de relation) qu'il faut aller. Tu pourras trouver des partenaires de RP sur cette page (demande de RP) et enfin, pour toutes les autres demandes tel que les demandes de logement, c'est ici (demande diverses) que ça se passe. Bienvenue sur le forum, en espérant que tu t'amuses avec nous !



Tu es validé au rang de Novice
Tu viens tout juste d'arriver, mais ton nom de famille peut être connu par certain. Tu commence donc avec une réputation de 20. Evidemment, il n'inspire pas le respect chez ceux qui le connaissent, et ton attitude rebelle peu en repousser plus d'un. Tu as donc une appréciation de -20
avatar
Le piège
Voir le profil de l'utilisateur
Haru Kamukura
Le piège
XP & RANG : 410 XP • Compétent
Réputation : 00
Je suis lié.e à : George Wilson
Parchemins usagés : 103
Votre bijou : Un pendentif
Présence : Présent.e
Avatar : Urushibara Ruka
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Ethiareal :: Personnages
 :: Présentations :: Fiches abandonnées
-
Sauter vers: