Viens vivre des aventures fantastique dans la merveilleuse Académie Ethiareal.
 








 :: Etablissement
 :: Parc Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant

Être dans la merde {PV : Kaine} FB, 2011

Aller à la page : Précédent  1, 2
XP & RANG : Perfectionniste - 1201
Réputation : 30
Je suis lié.e à : Personne
Appréciation : 10
Parchemins usagés : 87
Votre bijou : Bague en argent
Présence : Présent.e
Avatar : Makishima Shougo - Psycho Pass



XP & RANG : Perfectionniste - 1201
Réputation : 30
Je suis lié.e à : Personne
Appréciation : 10
Parchemins usagés : 87
Votre bijou : Bague en argent
Présence : Présent.e
Avatar : Makishima Shougo - Psycho Pass
Ven 5 Mai - 21:29


S'il avait été en train de manger, à la réflexion de Kaine sans doute qu'Engjel aurait avalé de travers. Là il s'était content de cligner douloureusement des yeux sans essayer de trop rigoler parce que ça faisait juste mal aux côtes… D'où lui proposer d'aller chez lui, en sous entendant le soigner était un plan drague hein ? Boh il supposait qu'il voulait pas se montrer faible même s'il… venait de se faire casser la gueule, ni plus, ni moins. Lui aussi avait l'air d'être dans un sale état, voire même dans un pire état que lui en fait.

«  J'aurai pu te réparer un peu mais comme tu veux.. Argh…  »

Engjel crachait un peu de sang qu'il avait dans la bouche. Ha ça allait être magnifique demain -ou après demain, en fait, voire plus tard- au boulot. Il espérait pas trop de questions de la part des médecins… mais des patients aussi ! Le qualifier de solide lui faisait un petit peu bizarre. L'habitude des coups c'était pas vraiment génial comme truc à raconter mais pour le coup ça se prêtait plutôt bien au contexte.

«  Toi aussi. Et j'pourrais dire que j'ai eu l'habitude.  »

Depuis qu'il avait quitté sa famille oui il ne l'avait plus mais ça avait forgé en partie sa résistance à la douleur alors.. Oui cela venait de là. Cela dit voilà que Kaine lui annonçait quelque chose de plutôt surprenant : il préférait ne pas le fréquenté parce qu'il était plutôt déteste par les gens. En même temps il l'aidait à se relever et il acceptait cette aide avec plaissir. La moitié de son corps le faisait souffrir. Il lui proposait de juste rentrer chez lui. Et comment ça on dirait pas hein ? Il passa la dessus pour s'exprimer tel le futur médecin qu'il sera.

«  Et bien moi je te déteste pas. Pourquoi on te déteste, d'ailleurs ? Et puis t'es malade je vais pas te laisser blessé comme ça. Et pour la pizza, ça sera pour une autre fois mais j'abandonne pas l'idée.  »

Engjel était têtu : hors de question de l'abandonner ici et il ne voyait pas pourquoi il ne le fréquentait pas. Il espérait qu'il n'était pas aussi têtu que lui. Dans tous les cas il attendait sa réponse pour savoir s'il repartirait seul ou accompagné.


===============Académie Ethiareal===============


Un petit tour à l'infirmerie ? (clique):
 
avatar
Médecin scolaire sexy
Voir le profil de l'utilisateur
Engjel C. Hagen
Médecin scolaire sexy
XP & RANG : Perfectionniste - 1201
Réputation : 30
Je suis lié.e à : Personne
Appréciation : 10
Parchemins usagés : 87
Votre bijou : Bague en argent
Présence : Présent.e
Avatar : Makishima Shougo - Psycho Pass



Sam 6 Mai - 18:25
Invité

           
Être dans la merde
C’était pas la première fois, mais c’était rare. Rare qu’on m’accepte comme ça après des problèmes que ma simple présence aura suffi à créer. Et c’fait était tellement touchant pour moi que j’eus un moment d’arrêt avec une mine des plus choquées. Si j’avais été une jeune femme fragile, j’aurais certainement chialé comme une madeleine. Mais plutôt que pleurnicher, j’avais finalement eu un sourire. Sincère. Très sincère même ! Qui s’transforma en quelque chose d’plus gros et d’plus malsain comme d’habitude quoi. Un homme n’changeait pas comme ça du jour au lendemain, fallait pas déconner. Mais quand même. Le blandinet aura eu le mérite d’me toucher au plus profond d’mon cœur. ‘Fin… Ouais… Dis comme ça, c’est un peu chelou… J’vais éviter d’l’avouer d’la sorte à haute voix.

- « Pourquoi on m’déteste ? Parce que j’suis un putain d’connard qui tapait sur les gens sans raisons valable, qui rackettait, qui détournait les meufs des autres pour mieux les biter. Mec, j’en ai fait des conneries. On pourrait dire que j’me suis quelque peu calmé, mais ça n’a pas été tout l’temps glorieux, hahahaha ! »

J’savais pas trop s’il allait finir dégouté, mais y’avait pas d’raisons que j’embillisse la réalité. J’mentais rarement d’ailleurs. Quand j’le faisais, c’était généralement pour embobiner des meufs ou pour plus ou moins manipuler des gars pour qu’ils se bousillent la gueule sans que j’ai à intervenir. Ça marchait pas tout l’temps, mais quand ça a avait du succès, autant dire que ça avait l’mérite d’m’amuser comme jamais. Oui oui, j’étais une grosse et belle enflure. Un enfoiré d’première catégorie même. J’devais rentrer dans l’top 5 de l’histoire des insoumis les plus casses-couilles de l’académie. Rien que ça. Et pourtant, y’a un mec qui voulait quand même m’aider. Un type normal aurait fui depuis l’coup d’la pisse sur l’autre zig qui gisait à terre, mais non, lui, il voulait m’venir en aide. Même qu’il remettait la bouffe à plus tard.

- « Heureusement qu’ils nous ont pas pissé dessus. J’fais pas dans l’uro, bordel ! »

J’me fendis quelque peu la poire, sauf que j’arrêtai à cause de douleurs aux abdos qui m’firent grimacer. S’ils n’avaient pas uriné sur nos gueules, ils nous avaient quand même bien amoché. On ressemblait plus à rien. N’empêche que j’devais avoir plus d’force et d’jus que l’autre gusse. D’ce fait, j’passai l’un d’ses bas autour d’mes épaules et passai moi un bras autour d’sa taille pour mieux l’soutenir. Vu qu’il avait du mal à s’relever rapidement, m’était d’avis qu’il aurait du mal à marcher : « J’te préviens, si tu tentes quelque chose d’chelou, j’te cogne ! J’ai rien contre les gays mais j’préfère les meufs avec de gros culs ! » Intérieurement, j’savais déjà qu’il voulait rien faire, mais c’était une manière plus ou moins voilée pour lui faire comprendre que j’étais prêt à l’suivre chez lui. On allait bien s’marrer !

- « Bon allez, c’est dans quel village, chez toi ? Si on grouille, on devrait arriver avant que la nuit ne tombe complètement ! »

           

           
avatar
Invité
Invité
XP & RANG : Perfectionniste - 1201
Réputation : 30
Je suis lié.e à : Personne
Appréciation : 10
Parchemins usagés : 87
Votre bijou : Bague en argent
Présence : Présent.e
Avatar : Makishima Shougo - Psycho Pass



XP & RANG : Perfectionniste - 1201
Réputation : 30
Je suis lié.e à : Personne
Appréciation : 10
Parchemins usagés : 87
Votre bijou : Bague en argent
Présence : Présent.e
Avatar : Makishima Shougo - Psycho Pass
Dim 7 Mai - 11:46
 


Engjel n'était pas assez réveillé pour comprendre qu'il avait touché Kaine. Chacun avait un passé. Pas toujours glorieux. Mais tout le monde pouvait un jour se rattraper. Et dans le discours de son acolyte c'était bien ça qui lui apporté. Tout était au passé et il savait qu'il avait fait de mauvaises choses. Dans tous les cas non il n'était pas dégoûté. Et ce n'était pas vraiment le coup à la tête qui faisait ça non …  Il commença à ricnner aussi mais ça lui faisait un peu trop mal aux côtes du coup ça donnait quelque chose comme :

«  Haha Hngh…  » Avec un soupire sur la fin. Il ajouta «  C'est du passé donc ça me va.  »

Et puis fallait dire qu'Engjel non plus n'avait pas vraiment d'ami ou de pote ou quoi que ce soit. D'un il était souvent assez sérieux et ne sortait pas, de deux, quand on commençait à lui parler il y avait toujours une phrase comme ça qui mettait mal à l'aise ou juste un truc dit trop sincèrement ou maladroitement et pouf, c'était fais. Et oui heureusement qu'ils n'avaient pas eut la même idée que Kaine.  

«  Je crois que l'autre type non plus.  »

Histoire de dire qu'il ne cautionnait pas, de ne pas faire aux autres ce qu'on ne voulait pas qui nous arrive mais de sous entendre aussi que bon il l'avait cherché quand même c'te lâche…  Tenant difficilement debout Kaine décidait de venir l'aider et il en fut un peu surpris quand même alors il essayait de pas trop mettre son poids sur lui. Il rit un peu à la remarque. Il avait donc réussi à le convaincre de le suivre alors il eut un sourire en coin.

«  Ca marche. Les curieux. Par là.  »

Engjel commençait donc à boiter-marcher en direction du village et de là ou il vivait. Au rez de chaussé heureusement. Pas d'escalier à monter. La marche dura un certain temps et il ouvrit la porte de son studio. Pas grand mais sympa, des bouquins de médecine qui traînaient un peu partout sur divers sujet pas forcément amusant.

«  C'est bon ça va le faire…  » Pour dire qu'il pouvait marcher. «  Tu peux te poser dans le canapé j'arrive..  »

De la glace bon dieu de la glace… Par chance il avait deux poches de glace dans le réfrigérateur. Bon il en faudrait plus alors il allait improviser avec de la vraie glace dans des petits sachets, il entoura les quatre d'un chiffon avant de venir se vautrer sur le canapé avec Kaine et de lui poser sur les genoux.  Il ramenait aussi des petites lingettes histoire de se débarbouiller le sang qui avait couler et de voir plus au clair sur les blessures.

«  Pour là ou t'as le plus mal….  »  

Il posa son premier sur sa tête et eut un soupir de soulagement… L'autre sur ses côtes. Bon il pouvait bouger, c'était pas casser…  

«  Je regarderai tes blessures après…. Genre dans 10 minutes….  »

D'abord, glace.  


===============Académie Ethiareal===============


Un petit tour à l'infirmerie ? (clique):
 
avatar
Médecin scolaire sexy
Voir le profil de l'utilisateur
Engjel C. Hagen
Médecin scolaire sexy
XP & RANG : Perfectionniste - 1201
Réputation : 30
Je suis lié.e à : Personne
Appréciation : 10
Parchemins usagés : 87
Votre bijou : Bague en argent
Présence : Présent.e
Avatar : Makishima Shougo - Psycho Pass
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Ethiareal :: Etablissement
 :: Parc
-
Sauter vers: