Viens vivre des aventures fantastique dans la merveilleuse Académie Ethiareal.
 








 :: Etablissement
 :: Complexe sportif Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant

C'est parti pour des cours de séduction! [PV Sören]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
XP & RANG : 530 XP • Expert
Réputation : 40
Je suis lié.e à : Ada S. Ragnvald
Appréciation : -30
Parchemins usagés : 113
Votre bijou : Une boucle d'oreille souvent cachée par sa touffe de cheveux
Présence : Présent.e
Avatar : Kida Masaomi (DURARARA!!)



XP & RANG : 530 XP • Expert
Réputation : 40
Je suis lié.e à : Ada S. Ragnvald
Appréciation : -30
Parchemins usagés : 113
Votre bijou : Une boucle d'oreille souvent cachée par sa touffe de cheveux
Présence : Présent.e
Avatar : Kida Masaomi (DURARARA!!)
Lun 17 Avr - 12:40
Sören & Roland
"C'est parti pour des cours de séduction! "

Les cours de sport au lycée. Un besoin, une nécessité.  S’entretenir les membres du corps était très important pour toute personne qui se respecte. Particulièrement à l’académie d’Ethiareal qui regorgeait de bâtiment sportif, dont une piscine. Là-bas où des jeunes filles en petit maillot de bain riaient aux éclats en s’éclaboussant mutuellement, ou d'autres encore tentées de se cacher la poitrine ou le ventre par gêne ou par timidité.

"Merci, mon dieu, d’offrir une telle vision à mes yeux" avait alors murmuré Roland pour lui-même, tandis qu’il observait par l’une des fenêtres du bâtiment, l’air voyeur.

Le blondinet n’avait pas cours cette après-midi. Ou plutôt, il avait décidé de sécher.  Comme souvent chez les Insoumis, comme souvent chez les Rolands.  Faut dire qu’il n’était passionné par rien du tout (hormis les filles) ce qui expliquait sans doute ses notes médiocres et son intégration dans la pire classe de l’établissement.
Mais en même temps, quoi de mieux avec un beau soleil que de sortir un peu et de ne pas rester cloitrer dans un bâtiment pour écouter des cours ennuyeux et sans intérêt : c’était sa façon de penser.                                                       
Enfin, au lieu de s’allonger dans le parc pour faire un brin de soleil comme il appréciait le faire de temps à autre, il avait eu une autre idée aujourd’hui. Une idée qui le réjouissait.
C’était la raison de sa présence en ce lieu. Des étoiles dans les yeux, il contemplait, sans faire attention à quoi que ce soit qui l’entourait, les fines jambes des jeunes filles qui se baladait sur les bords de la piscine. En plus, à croire que les maillots de bain étaient de plus en plus courts chaque année.

"Ahhh c’était donc ça la véritable définition de « profiter de la jeunesse ! » "

C’était dommage qu’il ne pouvait pas s’approcher davantage. Ou peut-être que si ? Il lui suffisait de réfléchir à un plan diabolique de sa composition.
Déposant ses doigts contre son menton, il médita, tel un détective en train de réfléchir au pourquoi du comment.

"Hm… Je ne vois le prof nulle part, et si j’me faisais passer pour son assistant quelques minutes ? Oh, mais oui, tu es un génie Roland !"

Il s’imaginait déjà les visages rougissant des élèves, lui décerner une foule de compliments « monsieur Roland, vous êtes si jeune pour un assistant ! » « monsieur Roland, je ne sais plus faire la brasse, pouvez-vous m’apprendre ? »
En s’imaginant tous ces fantasmes, Roland, tête haute et les mains sur les hanches, se mit à rire avec un air bêta.
C'était la manière la plus évidente pour draguer les filles !
© ASHLING POUR EPICODE


 
avatar
Lycéen charmeur
Voir le profil de l'utilisateur
Roland K. Ström
Lycéen charmeur
XP & RANG : 530 XP • Expert
Réputation : 40
Je suis lié.e à : Ada S. Ragnvald
Appréciation : -30
Parchemins usagés : 113
Votre bijou : Une boucle d'oreille souvent cachée par sa touffe de cheveux
Présence : Présent.e
Avatar : Kida Masaomi (DURARARA!!)
XP & RANG : 230 XP • Amateur
Réputation : 05
Je suis lié.e à : Norah J. Hudson
Appréciation : +4
Parchemins usagés : 97
Votre bijou : Bracelet
Présence : Présent.e
Avatar : Garry [Ib]



XP & RANG : 230 XP • Amateur
Réputation : 05
Je suis lié.e à : Norah J. Hudson
Appréciation : +4
Parchemins usagés : 97
Votre bijou : Bracelet
Présence : Présent.e
Avatar : Garry [Ib]
Lun 17 Avr - 19:15

ft. Roro, le charmeur

ft. Soso, le senpai

「 L'art de la séduction 」
On pourrait croire que l'endroit le plus paisible pour se reposer, hormis sa chambre, était le parc. Une grande étendue verte parsemé ça et là d'arbres et de fleurs qui donnait un aspect bucolique mais surtout apaisant. Pourtant, ce n'était pas ce que je pensais. Dans un parc, on pouvait rencontrer beaucoup de gens qui profitaient de leur vie, riant aux éclats ou roucoulant entre amoureux. Une vision qui, pour moi, me faisait grincer des dents. Il était énervant de regarder des gens être heureux alors que sois-même, on ne l'était pas forcément. Bien entendu, je n'avais rien contre les gens heureux et je leur souhaitais tout le bonheur du monde mais c'était tout de même énervant de les voir faire quelque chose que je ne pourrais pas vraiment faire.

Par conséquent, le meilleur endroit pour se reposer, d'après mon avis, était le toit d'un bâtiment. N'importe lequel, du moment qu'il n'était pas très compliqué à escalader. En effet, être sur un toit permettait non seulement d'éviter les ennuis, comme des personnes venant te parler ou un ballon envoyé dans la mauvaise direction, mais aussi, il offrait un décors splendide. Une fois allongé, on ne voyait plus que le ciel. Pas d'arbres pour couvrir la vue. Juste le ciel qui s'étendait sur tout le champ de vision. Ainsi, on se retrouvait avec l'impression d'être seul au monde devant une vaste étendue qui nous faisait rêver et voyager.

C'était donc pour cela que je me trouvais en ce moment même sur le toit de la piscine, les mains derrière la tête et des lunettes de soleil sur le nez pour profiter du décors même en présence du soleil.

Malheureusement, je n'avais absolument pas prévu d'entendre une voix non loin de là où je me trouvais. D'habitude, les voix que j'entendais étaient de courte durée, le temps que les propriétaires des voix s'éloignent du bâtiment où je me trouvais ou bien y rentrent mais là, c'était comme si la personne parlait à elle-même ou bien au bâtiment. Je n'étais pas encore bien sûr. Avions-nous des fous au sein de l'académie ?

Néanmoins, piqué par la curiosité et aussi parce que je n'avais rien d'autre à écouter, je me concentrai sur les paroles. La voix était masculine. Enfin, c'était ce que je pensais. Je pouvais me tromper, surtout qu'on ne pouvait pas dire que la personne avait une voix très très masculine. Mais bon. Trêve de blablaterie. Oui, je sais que ce mot n'est pas français mais ce n'est pas comme si tu pouvais me faire quelque chose, toi qui lis ces mots.

D'après les dires du jeune homme, parce que de toute façon vu la voix il ne pouvait pas être dans la quarantaine, il avait l'intention de s'infiltrer dans le cours de natation qui avait lieu en ce moment en tant qu'assistant, et cela, probablement pour être plus proche des jolies jeunes filles. Ce plan si peu mature m'arracha un petit rire tandis que je me relevais discrètement pour voir la situation de plus près.

C'est ainsi que je me retrouvais allongé sur le ventre, à la bordure de toit et avec juste ma tête qui dépassait, entrain de regarder un jeune homme – du coup, oui, c'était bien un homme – qui riait aux éclats.

Décidant enfin qu'il était temps d'intervenir, parce que soyons honnête, on ne pouvait pas le laisser comme ça le pauvre. Je fis coulisser mes lunettes de soleil sur le bout de mon nez afin qu'il sache bien que je m'adressais à lui.

- Un génie ? Permet moi d'avoir des doutes.

Je ponctuai ses mots d'un petit rire sarcastique avant de repousser mes lunettes de soleil et ainsi les remettre en place.

- Mais bon... Qui suis-je pour émettre de tel propos ? Après tout, dans tout bon génie, il y a une part de folie.

Puis, avec nonchalance, je vins poser ma tête sur ma main droite tandis que de ma main gauche, je faisais des petits ronds dans l'air avec mon index.

- Néanmoins, si tu veux mon avis, ton idée est la pire qui puisse être.

===============Académie Ethiareal===============


De gros bisous à Jejel ♥♥:
 
avatar
Attention: Fragile
Voir le profil de l'utilisateur
Sören A. Mikkelsen
Attention: Fragile
XP & RANG : 230 XP • Amateur
Réputation : 05
Je suis lié.e à : Norah J. Hudson
Appréciation : +4
Parchemins usagés : 97
Votre bijou : Bracelet
Présence : Présent.e
Avatar : Garry [Ib]
XP & RANG : 530 XP • Expert
Réputation : 40
Je suis lié.e à : Ada S. Ragnvald
Appréciation : -30
Parchemins usagés : 113
Votre bijou : Une boucle d'oreille souvent cachée par sa touffe de cheveux
Présence : Présent.e
Avatar : Kida Masaomi (DURARARA!!)



XP & RANG : 530 XP • Expert
Réputation : 40
Je suis lié.e à : Ada S. Ragnvald
Appréciation : -30
Parchemins usagés : 113
Votre bijou : Une boucle d'oreille souvent cachée par sa touffe de cheveux
Présence : Présent.e
Avatar : Kida Masaomi (DURARARA!!)
Sam 22 Avr - 15:38
Sören & Roland
"C'est parti pour des cours de séduction! "

Roland riait toujours lorsqu’une voix décida de se manifester pour contredire son génie, le stoppant net dans son élan.  Un peu comme un personnage de cartoon, il tourna la tête dans tous les sens.  Droite, gauche, en avant, en arrière.  Tous sauf le bon endroit. En plus, la voix éclata d’un rire moqueur, ou plutôt le mot « sarcastique » serait le plus correct.

Finalement la voix reprit et le blondinet comprit finalement – parce qu’il n’était pas si bête – qu’elle provenait de plus haut.  Sur le toit du bâtiment. Roland releva la tête, surpris, et ses yeux étonnés rencontrèrent une tête d’algue aux cheveux visiblement teints en violet. C’était tout ce que le blondinet pouvait voir, car seule sa tête dépassait de la bordure du toit et des lunettes de soleil lui couvraient le visage.  Peut-être un p’tit frimeur. Néanmoins Roland ne put s’empêcher d’apprécier cette entrée pour le moins singulière, mais qu’il qualifiait de « cool » ou même de « trop stylé ! ».  De plus, il n’avait encore jamais pensé à s’installer sur le toit du bâtiment de la piscine pour être tranquille ! C’était pourtant une si bonne idée lorsqu’il se mettait à sécher les cours !  

En tout cas,  l’inconnu poursuivit en déclarant qu’il n’était pas tellement apte à juger et que dans tout bon génie, on pouvait trouver une part de folie. Vadå? Est-ce que cette tête d’algue avait insinué au début qu’il était débile ? Ouiiii bon ce n’était pas la première fois qu’on lui disait cela, et pourtant Roland ne comprenait absolument pas pourquoi. Il apparaissait tellement intelligent, tellement beau et tellement formidable !                              
En effet, le blondinet apparaissait clairement comme un idiot.
Selon ce type,  l’idée de s’introduire dans le bâtiment dans la peau de l’assistant d’un prof de sport était l’une des pires qu’il aurait pu avoir. Mais ce n’était que son avis, hein.  

"Ah oui ?"

Il répéta en glissant ses deux mains autour de sa nuque,  apparaissant aussi nonchalant que l’inconnue :

"Ah oui ? Et pourtant, imagine un peu que je parvienne à éloigner le professeur de sport une dizaine de minutes, peut-être parce que… hum… un de ses collègues m’aurait chargé de lui demander de venir le rejoindre de toute urgence, par exemple ? Cela me permettrait ainsi de jouer tranquillement le rôle de son assistant pendant un moment ?"

Roland avait parlé aussi rapidement que ce plan avait émergé dans son esprit. Il ne s’était pas arrêté une seconde, sauf pour ajouter, des étoiles plein les yeux :

"Et d’avoir la côte auprès des filles !"

Néanmoins, Roland tendit l’oreille, dans les deux du terme, un sourcil relevé intéressé :

"Et toi m’sieur le tombeur ? Ce serait quoi ton plan pour séduire les filles ? Ou les hommes, cela va de soi."  
© ASHLING POUR EPICODE


 
avatar
Lycéen charmeur
Voir le profil de l'utilisateur
Roland K. Ström
Lycéen charmeur
XP & RANG : 530 XP • Expert
Réputation : 40
Je suis lié.e à : Ada S. Ragnvald
Appréciation : -30
Parchemins usagés : 113
Votre bijou : Une boucle d'oreille souvent cachée par sa touffe de cheveux
Présence : Présent.e
Avatar : Kida Masaomi (DURARARA!!)
XP & RANG : 230 XP • Amateur
Réputation : 05
Je suis lié.e à : Norah J. Hudson
Appréciation : +4
Parchemins usagés : 97
Votre bijou : Bracelet
Présence : Présent.e
Avatar : Garry [Ib]



XP & RANG : 230 XP • Amateur
Réputation : 05
Je suis lié.e à : Norah J. Hudson
Appréciation : +4
Parchemins usagés : 97
Votre bijou : Bracelet
Présence : Présent.e
Avatar : Garry [Ib]
Lun 22 Mai - 15:10

ft. Roro, le charmeur

ft. Soso, le senpai

「 L'art de la séduction 」
Ma remarque sembla prendre de court le blond et pendant un moment, je regrettai mes mots. Je n'aurais peut-être pas du dire cela à un total inconnu, même pour plaisanter. La culpabilité commença à serrer progressivement mon cœur et j'envisageai pendant un instant de m'excuser pour mon attitude. Mais, le garçon finit par me répondre sur un ton qui ne montrait aucun signe de déception.

Au contraire, il adopta lui aussi une attitude nonchalante et continua d'imaginer son scénario parfait avec une naïveté quelque peu troublante. Cette personne pensait vraiment qu'il lui serait facile de se faire passer pour un assistant, et cela, dans le but d'être admiré par les filles. Il semblait croire dur comme fer que son plan était digne du plus grand génie, comme s'il rêvait éveillé. Après, je n'étais pas du genre à briser les rêves des gens, tout au contraire même mais, d'un autre côté, je ne pouvais pas le laisser se ridiculiser de cette manière. J'avais bien peur que sa chute dans la triste réalité ne lui fasse plus de mal que ma tentative de réorientation à propos de ce plan.

Un sourire se dessina sur mes lèvres quand je réalisai à quel point mes mots ne l'avaient absolument pas touché et je retins même un léger rire à la mention du surnom qu'il venait de m'attribuer. « Le tombeur ». Jamais je n'aurais pensé cela de moi. La seule façon dont je pouvais correspondre à cette définition, c'était grâce à ma capacité de tomber dans le ridicule. Mais peu importe. Si c'était vraiment la façon dont il me voyait, autant continuer à jouer ce rôle de « tombeur ».

- Mon plan pour séduire les autres ?

Je me pinçai les lèvres et levai les yeux, en quête d'une réponse précise, avant de fixer de nouveau le blondinet.

- Je n'ai pas vraiment de plan. C'est plus du talent qu'autre chose.

Je ponctuai ces mots d'un grand sourire puis me relevai et entreprit de descendre du toit. La descente ne fut pas difficile et je pu aisément la terminer avec un saut sans me faire mal. Néanmoins, par réflexe, j'époussetai mon manteau avant de reposer mon attention sur le garçon tout en enlevant mes lunettes de soleil et les accrochant à mon tee-shirt.

- Mais si tu le souhaites, je peux partager un peu de ce « talent » avec toi.

Alors que je lui tendais la main dans le but qu'il la serre, je lui fis un clin d’œil accompagné d'un sourire malicieux.

Bien que j'avais prévu de me reposer aujourd'hui, il se trouvait que je venais de trouver quelque chose de bien plus intéressant à faire.

===============Académie Ethiareal===============


De gros bisous à Jejel ♥♥:
 
avatar
Attention: Fragile
Voir le profil de l'utilisateur
Sören A. Mikkelsen
Attention: Fragile
XP & RANG : 230 XP • Amateur
Réputation : 05
Je suis lié.e à : Norah J. Hudson
Appréciation : +4
Parchemins usagés : 97
Votre bijou : Bracelet
Présence : Présent.e
Avatar : Garry [Ib]
XP & RANG : 530 XP • Expert
Réputation : 40
Je suis lié.e à : Ada S. Ragnvald
Appréciation : -30
Parchemins usagés : 113
Votre bijou : Une boucle d'oreille souvent cachée par sa touffe de cheveux
Présence : Présent.e
Avatar : Kida Masaomi (DURARARA!!)



XP & RANG : 530 XP • Expert
Réputation : 40
Je suis lié.e à : Ada S. Ragnvald
Appréciation : -30
Parchemins usagés : 113
Votre bijou : Une boucle d'oreille souvent cachée par sa touffe de cheveux
Présence : Présent.e
Avatar : Kida Masaomi (DURARARA!!)
Mer 24 Mai - 23:22
Sören & Roland
"C'est parti pour des cours de séduction! "

La tête d’algue répète sa question. Son plan ? Oh oui Roland aimerait le savoir, par ailleurs il l’encourage à suivre en hochant plusieurs fois la tête rapidement comme un chien auprès de son maître. Il lève des yeux pétillants en se demandant quel secret mystérieux il compte lui révéler. C’était un peu ce sentiment d’impatience face à un cadeau qu’on est sur le point de déballer. Un secret. Être un meilleur dragueur. Des conseils ?

Même si Roland ne peut s’empêcher de se dire que ses méthodes fonctionnaient. Elles étaient dignes d’un gentleman, mais il n’était tout simplement pas encore tombé sur la fille qui lui convenait !  

Le type lui dévoile finalement son plan, son secret. Rien. Juste du talent. La curiosité et l’émerveillement retombent aussitôt. Désormais le blond le regarde d’un air sceptique,  l’air de savoir ce qu’il peut bien entendre par « talent ». Il en avait lui, il n’en avait pas besoin de plus.  Il manquait  tout simplement de chance.

La tête d’algue finit par aborder un grand sourire et Roland eut l’impression qu’il fichait de lui. Il se relève et descend du toit avec une agilité remarquable et qui parvient même à lui faire tirer un sifflement admiratif. Une certaine classe se dégageait de lui et c’en était presque frustrant.

Il finit par retirer ses lunettes dévoilant des yeux bleus et un visage plutôt fin, assez rêveur comme s’il était un peu dans les vapes. Pas moche, ce qui ajoutait à son charme. Mais il restait dans le genre marginal avec son long manteau déchiré. Une espèce d’artiste un peu timbré sur les bords.
Mais voilà soudain qu’il lui propose de partager un peu de “mystérieux” talent. Une main tendue, un marché. Une lueur d’intelligence passe dans les yeux de Roland qui sourit puis émet une court pause :  

Peut-être.

Il fait quelque pas. Peut-être pour se donner un style également. Il continue de sourire avant de se tourner vers lui. C’est un sourire malicieux et pleins de promesses:

Mais à ce moment-là JE te propose un petit marché. Tu me donnes des cours de séduction et en échange, demande-moi quelque chose du même prix, parce que tu veux forcément quelque chose en échange non ? Peut-être que je peux te payer en nature ? Mais je te préviens, je suis quelqu’un de pur, donc soit doux avec moi!

Il lui fait un clin d’oeil moqueur.  Il ne se moque pas spécialement méchamment de lui, simplement il n’aime pas que ce soit les autres qui guident ses actions. Il préfère quand c’est LUI qui contrôle la situation. Mais voilà qu’il semble avoir oublié un détail car il lève subitement la tête avec de grands yeux:

Ah et si tu me commençais déjà par me dire ton nom, monsieur le tombeur ? Moi c’est Roland, comme Roland Ström!
© ASHLING POUR EPICODE


 

===============Académie Ethiareal===============
Merci à Engjel pour l'avatar et Léana pour le thème ♥:
 
avatar
Lycéen charmeur
Voir le profil de l'utilisateur
Roland K. Ström
Lycéen charmeur
XP & RANG : 530 XP • Expert
Réputation : 40
Je suis lié.e à : Ada S. Ragnvald
Appréciation : -30
Parchemins usagés : 113
Votre bijou : Une boucle d'oreille souvent cachée par sa touffe de cheveux
Présence : Présent.e
Avatar : Kida Masaomi (DURARARA!!)
XP & RANG : 230 XP • Amateur
Réputation : 05
Je suis lié.e à : Norah J. Hudson
Appréciation : +4
Parchemins usagés : 97
Votre bijou : Bracelet
Présence : Présent.e
Avatar : Garry [Ib]



XP & RANG : 230 XP • Amateur
Réputation : 05
Je suis lié.e à : Norah J. Hudson
Appréciation : +4
Parchemins usagés : 97
Votre bijou : Bracelet
Présence : Présent.e
Avatar : Garry [Ib]
Ven 2 Juin - 11:47

ft. Roro, le charmeur

ft. Soso, le senpai

「 L'art de la séduction 」
Le blondinet ignora ma main tendue et s'éloigna de quelques pas. Et pendant qu'il avait le dos tourné, mon visage se décomposa et je baissai ma main. Peut-être que je l'avais trop pris pour un idiot, si c'était le cas, je m'en excusai. Mais ce semi-refus eu pour conséquences de me faire perdre encore un peu plus de ma confiance. Il était vrai que je n'avais rien d'un tombeur, les relations amoureuses ou sexuelles ne m'intéressant pas plus que cela mais, me faire passer pour l'un d'eux m'amusait bien. Mais... Serais-je à la hauteur ? Arriverais-je à donner des conseils alors que moi-même je ne savais pas ce qu'était un « bon » tombeur ?

Jusque là, les raisons pour lesquelles j'étais sortis avec quelqu'un étaient simplement des excuses pour faire comme tout le monde. Néanmoins, cela ne voulait pas dire que je n'avais pas respecté mon partenaire mais juste que je n'éprouvais pas forcément les mêmes sentiments que l'on pouvait éprouver pour moi. Bien que j'avais des doutes que quelqu'un puisse vraiment m'aimer...

Cependant, au moment où le blondinet fit demi-tour, je repris une attitude que l'on pouvait qualifier de normal. Même s'il m'avait plus ou moins ignoré, je ne voulais pas me voiler la face. Enfin, pas devant lui.

Il me proposa un marché. Très bien. Ça me paraissait être une bonne idée. Et puis, la fin de sa proposition me fit rire. Bon. Peut-être qu'il n'était pas si dangereux que ça. Je pouvais continuer à lui faire croire que j'étais le tombeur qu'il pensait que j'étais.

Il ponctua tout ça avec un petit clin d’œil moqueur qui me fit encore plus sourire puis il révéla son identité quelques instants plus tard avant que j'ai eu le temps de répliquer.

- L'identité du tombeur est Sören Mikkelsen, révélai-je à mon tour sur un ton amusé.

Puis, sans prévenir, je me rapprochai du dénommé Roland et l'attrapai par la taille tandis que mon autre main une mèche de ses cheveux. Profitant de la surprise occasionnée, je me penchai vers son oreille et lui murmurai :

- Cependant, tu devrais faire attention à ce que tu demandes aux personnes. Qui sait ? Tu pourrais tomber sur quelqu'un qui voudra vraiment être payer en nature.

Avec cela dit, je reculai et le lâchai. Je ponctuai néanmoins tout cela par un sourire bienveillant pour ne pas lui faire peur non plus.

- Quand à ce qui est du prix. Je te le donnerais plus tard.

En vérité, je n'avais aucune idée de prix. Tout ce que je voulais pour le moment, c'était parler avec quelqu'un, et avec chance, me faire un ami.

- En tout cas, s'il y a quelque chose dont tu devrais retenir pour être le « tombeur idéal », c'est de ne pas avoir confiance en toi. Tu crois peut-être que les femmes sont intéressées par un homme sûr de soi mais ce n'est pas exactement la vérité. Tu vois. Les femmes sont comme des oiseaux. Elles aiment pouvoir se dire qu'elles peuvent voler en toute liberté et qu'elles sont inaccessibles pour nous qui sommes collés au sol. Alors, si tu arrives directement, sûr de tes prouesses, elles vont s'enfuir automatiquement. L'astuce pour amadouer une femme est donc la suivante : être timide et poli en premier lieu puis la charmer au fur et à mesure.

===============Académie Ethiareal===============


De gros bisous à Jejel ♥♥:
 
avatar
Attention: Fragile
Voir le profil de l'utilisateur
Sören A. Mikkelsen
Attention: Fragile
XP & RANG : 230 XP • Amateur
Réputation : 05
Je suis lié.e à : Norah J. Hudson
Appréciation : +4
Parchemins usagés : 97
Votre bijou : Bracelet
Présence : Présent.e
Avatar : Garry [Ib]
XP & RANG : 530 XP • Expert
Réputation : 40
Je suis lié.e à : Ada S. Ragnvald
Appréciation : -30
Parchemins usagés : 113
Votre bijou : Une boucle d'oreille souvent cachée par sa touffe de cheveux
Présence : Présent.e
Avatar : Kida Masaomi (DURARARA!!)



XP & RANG : 530 XP • Expert
Réputation : 40
Je suis lié.e à : Ada S. Ragnvald
Appréciation : -30
Parchemins usagés : 113
Votre bijou : Une boucle d'oreille souvent cachée par sa touffe de cheveux
Présence : Présent.e
Avatar : Kida Masaomi (DURARARA!!)
Sam 3 Juin - 20:18

…. tombeur est Sören Mikkelsen.  Soren ? Un nom particulier qu’il ne connaissait pas. Il révèle son nom sur un ton amusé. Visiblement l’attitude de Roland le divertit. Celui attend une réponse de sa part, tout sourire et certain qu’il accepterait sa proposition. Néanmoins s’il a raison sur ce point-là, il ne parvient pas non à prévoir la suite des évènements.

Voilà que sans prévenir la tête d’algue se retrouve à ses quelques centimètres à peine de son visage, attrapant sa taille d’une main et de l’autre une mèche de cheveux. Le blondinet n’a pas le temps de réaliser ce qui est en train de se passer qu’il lui murmure à l’oreille. Qu’il devrait faire attention à ce qu’il demande aux autres. Qu’il pourrait très bien accepter la proposition d’être payé en nature. Cela surprend tellement Roland qu’il ne parvient même pas à aligner deux mots censés dans son esprit. Son souffle lui chatouille l’oreille et le fait se raidir en rougissant. D’embarras.

Sören s’écarte ensuite pour aborder un adorable sourire bienveillant comme rien ne s’était passé avant d’ajouter qu’il exigera son prix une autre fois. Roland n’aime pas ça. En cet instant, il ne l’apprécie pas du tout. Il n’a jamais pu s’entendre avec les personnes qu’il n’arrivait pas à cerner. Trop imprévisible, trop dangereux.  Et puis ce type l’avait pris en traite à s’approcher comme ça sans prévenir, si bien qu’il n’avait même pas eu la bonne idée de paraître nonchalant comme s’il n’avait pas été déconcerté par une pareille attitude.
Le blondinet émet une moue mécontente en pensant très fort. Démon à tête d’algue!!

Cependant, il semble tout de même prendre son rôle de professeur de drague très au sérieux et commence sans perdre une seconde son enseignement pour être, à le citer, “le tombeur idéal”. Le premier conseil important à retenir : ne pas avoir confiance en soi. Que les femmes étaient comme oiseaux qui rêvent de voler en liberté. Par conséquent, il fallait éviter de les faire fuir en étant trop confiant. Cela les intimidait. La solution ? Être timide et poli pour amadouer une femme. L’argument tenait la route alors qu’en réalité il était complètement faux. Simplement Soren émettait un tel sérieux dans ses propos que Roland buvait ses paroles en hochant plusieurs fois la tête, l’air de dire “oui m’sieur!”.

Subitement il lève une main d’un geste vif s’écriant:

M’sieur, m’sieur, j’ai une question! Pourquoi est-ce que dans les films, les femmes tombent toujours amoureuses des bad boys ? Et comment on fait pour tenir une longue discussion si on affiche une attitude timide et trop polie ? AH oui, et aussi, comment on fait pour ne pas avoir confiance en soi?

Une liste de question qui sort de la bouche du blondinet d’un seul souffle. Par ailleurs, avant même de recevoir ses réponses, il déclare une nouvelle fois :

Il faudrait passer à la pratique!

Roland s’imagine déjà dans son esprit en train de draguer une jolie fille avec ses nouveaux talents de séduction. Il s’imagine les autres gars de sa classe qui lui lancent des regards jaloux ou qui viennent le supplier par la suite de lui demander des conseils.  Roland répondrait évidemment qu’il n’y avait pas de conseil pour être bon : c’était le talent.

===============Académie Ethiareal===============
Merci à Engjel pour l'avatar et Léana pour le thème ♥:
 
avatar
Lycéen charmeur
Voir le profil de l'utilisateur
Roland K. Ström
Lycéen charmeur
XP & RANG : 530 XP • Expert
Réputation : 40
Je suis lié.e à : Ada S. Ragnvald
Appréciation : -30
Parchemins usagés : 113
Votre bijou : Une boucle d'oreille souvent cachée par sa touffe de cheveux
Présence : Présent.e
Avatar : Kida Masaomi (DURARARA!!)
XP & RANG : 230 XP • Amateur
Réputation : 05
Je suis lié.e à : Norah J. Hudson
Appréciation : +4
Parchemins usagés : 97
Votre bijou : Bracelet
Présence : Présent.e
Avatar : Garry [Ib]



XP & RANG : 230 XP • Amateur
Réputation : 05
Je suis lié.e à : Norah J. Hudson
Appréciation : +4
Parchemins usagés : 97
Votre bijou : Bracelet
Présence : Présent.e
Avatar : Garry [Ib]
Mar 20 Juin - 11:38

ft. Roro, le charmeur

ft. Soso, le senpai

「 L'art de la séduction 」
Mon public fut pendu à mes lèvres, buvant chacun de mes mots avec une telle avidité que j'en fus presque surpris. Bien que j'avais déjà eu des personnes qui m'écoutaient quand je parlais, je restais toujours aussi troublé quand quelqu'un s'intéressait à ce que je disais.

Heureusement pour moi, Roland ne semblait pas avoir envie de se moquer de moi. Il écoutait juste en hochant la tête de temps en temps et me redonnant pour la même occasion une part de courage.

Vint alors le moment fatidique. Le moment où j'arrêtai de parler. À partir de cet instant, je n'étais plus vraiment maître de la conversation. S'il le souhaitait, Roland pouvait tout arrêter maintenant et me ridiculiser mais... Il ne le fit pas. À la place, il leva sa main énergiquement et commença à poser des questions en réaction avec ce que je disais. En cet instant, je comprenais ce que pouvait ressentir un professeur. L'appréhension face à la réactivité des élèves. S'ils étaient passionnés par le cours ou pas.

- Les femmes tombent « toujours » amoureuses des bad boys ? répétais-je en appuyant bien sur le « toujours ». On a décidément pas vu les mêmes films. Mais si elles tombent amoureuses des bad boys, c'est parce qu'ils ont un petit côté mystérieux ainsi qu’inaccessible. Les gens en général aiment bien posséder quelques choses qu'ils ne peuvent avoir, alors ils ont plus tendance à s'intéresser à quelqu'un qui n'est pas facile à avoir. C'est également pour ça qu'il ne faut pas trop être trop sûr de soi. Si tu l'es, tu perds ce petit côté mystérieux. Mais rien ne t'empêche d'avoir un petit côté bad boy. Les femmes aiment également se dire qu'elles peuvent réussir à te changer en quelqu'un de bien.

Je concluais en hochant de la tête, dans le but d'appuyer mon argument. Puis, je me focalisai sur la deuxième question.

- Tu n'as pas besoin de parler énormément pour faire tenir une discussion. Du moment que tu t'intéresses à ce qu'on te raconte, l'autre personne continuera de parler.

Je me stoppai un instant, réalisant que c'était plus ou moins ce qu'il était en train de se passer en ce moment. Le fait qu'il me pose des questions m'avait poussé à parler encore plus. Je réprimais un rire. Peut-être que ce petit n'était pas aussi désespéré que ça.

- Ce qu'il faut faire, c'est que tu t'intéresse à la vie de la fille que tu souhaites courtiser. Demandes lui comment elle va, puis répètes la dernière phrase qu'elle t'a dit en ajoutant un « Vraiment ? Dis m'en plus » ou d'autres variantes de ce genre. Dans tout les cas, ne va pas directement lui raconter ta vie ou bien te vanter de quelques choses. Intéresses toi à la personne et tout se déroulera parfaitement.

Je ponctuai avec un sourire confiant puis posai mes mains sur mes hanches.

- Je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas passer à la pratique mais, tu es sûr de ne plus avoir de questions ?

===============Académie Ethiareal===============


De gros bisous à Jejel ♥♥:
 
avatar
Attention: Fragile
Voir le profil de l'utilisateur
Sören A. Mikkelsen
Attention: Fragile
XP & RANG : 230 XP • Amateur
Réputation : 05
Je suis lié.e à : Norah J. Hudson
Appréciation : +4
Parchemins usagés : 97
Votre bijou : Bracelet
Présence : Présent.e
Avatar : Garry [Ib]
XP & RANG : 530 XP • Expert
Réputation : 40
Je suis lié.e à : Ada S. Ragnvald
Appréciation : -30
Parchemins usagés : 113
Votre bijou : Une boucle d'oreille souvent cachée par sa touffe de cheveux
Présence : Présent.e
Avatar : Kida Masaomi (DURARARA!!)



XP & RANG : 530 XP • Expert
Réputation : 40
Je suis lié.e à : Ada S. Ragnvald
Appréciation : -30
Parchemins usagés : 113
Votre bijou : Une boucle d'oreille souvent cachée par sa touffe de cheveux
Présence : Présent.e
Avatar : Kida Masaomi (DURARARA!!)
Mar 27 Juin - 10:49

Si quelqu’un, par une coïncidence des plus folles, avait l’idée d’apparaître en cet instant même, il ne comprenait pas exactement ce qui se passerait. Comment cela pourrait être le cas ? Il était difficile qu’une simple discussion ait pu virer aussi rapidement en un cours de séduction.  Car c’était exactement ce qui était en train de se passer actuellement.
Roland dévore des yeux Sören qui poursuit sa longue explication, confiant. Ou du moins, peut-être une confiance qui commence à s'acquérir peu à peu.

Visiblement il ne semble pas d’accord sur sa vision de voir les choses. Que les femmes ne tombent pas “toujours” amoureuses des bad boys. Que si c’était le cas, c’était à cause de ce côté à la fois mystérieux et inaccessible. Le fait que les gens aiment accéder à ce qui est difficile à obtenir.  C’était la raison pour laquelle il fallait éviter trop de confiance en soi, car cela pouvait nuire à faire affaire cette aura mystérieuse.  Ce n’était pas bête.

Tout au long,  Roland laisse échapper des “ooooohhhh!” à lui seul, il semble représenter un public entier.
Le professeur à tête d’algue ajoute qu’il faut également savoir écouter.  Le blondinet était peut-être un idiot, mais un idiot qui savait écouter.  Ou du moins, quand il s’agissait d’une jolie fille ou d’un sujet qui l'intéressait. Évidemment!
Il marque un silence où Roland en profite pour réfléchir à toutes ces informations.  C’est assez comique la façon dont son visage exprime un sérieux non simulé. Peut-être trop sérieux pour un sujet comme celui-ci.

Par la suite,  Sören poursuit en précisant qu’il faut savoir s'intéresser à la fille que l’on courtise.  De ce qu’il comprit, il fallait surtout feindre d’être intéressé… Pourquoi pas après tout ? Si c’était la technique pour se mettre une femme dans sa poche ?
Lorsque son professeur achève finalement cette explication, il lui demande si’l a des questions. À la place, Roland préfère en profiter pour faire une conclusion sur ce qu’il venait d’apprendre.

Hum… Je suis quelqu’un de plutôt intéressant et difficile à obtenir au fond, c’est vrai que mon corps ne se donne pas à n’importe quelle bombe ! Cela me rend donc mystérieux ? Et puis je sais écouter une conversation et être intéressé par la personne. C’est vrai, il faut savoir se renseigner histoire de voir si elle n’a pas des soeurs et des cousines aussi mignonnes…

Subitement il semble prendre conscience de quelque chose et lève des yeux écarquillés en direction de Sören:

Ne suis-je pas trop parfait, en fait ?!

Il pose sa main contre sa bouche, l’air catastrophé. C’était terrible. C’était la raison pour laquelle il n’avait jamais de succès avec les filles ? Il était trop parfait et elles ne se sentaient par conséquent pas assez à la hauteur.  Il commençait à comprendre mieux certaines réactions, le pourquoi de la fuite de certaines.

Je vois… je n’ai donc pas d’autres choix… que de tenter d’être moins parfait.

Il se mord la lèvre. Rah, ça allait être dur… mais il le devait le faire! Non, il pouvait le faire!

Oui, je pense qu’on peut passer à la pratique. Je n’ai pas d’autres questions ! Que proposez-vous, professeur?!

===============Académie Ethiareal===============
Merci à Engjel pour l'avatar et Léana pour le thème ♥:
 
avatar
Lycéen charmeur
Voir le profil de l'utilisateur
Roland K. Ström
Lycéen charmeur
XP & RANG : 530 XP • Expert
Réputation : 40
Je suis lié.e à : Ada S. Ragnvald
Appréciation : -30
Parchemins usagés : 113
Votre bijou : Une boucle d'oreille souvent cachée par sa touffe de cheveux
Présence : Présent.e
Avatar : Kida Masaomi (DURARARA!!)
XP & RANG : 230 XP • Amateur
Réputation : 05
Je suis lié.e à : Norah J. Hudson
Appréciation : +4
Parchemins usagés : 97
Votre bijou : Bracelet
Présence : Présent.e
Avatar : Garry [Ib]



XP & RANG : 230 XP • Amateur
Réputation : 05
Je suis lié.e à : Norah J. Hudson
Appréciation : +4
Parchemins usagés : 97
Votre bijou : Bracelet
Présence : Présent.e
Avatar : Garry [Ib]
Mar 4 Juil - 13:11

ft. Roro, le charmeur

ft. Soso, le senpai

「 L'art de la séduction 」
Alors que je m'attendais à des questions plus ou moins précises en ce qui concernaient mon explication, Roland fit une remarque à laquelle je m'étais absolument pas attendu. À vrai dire, qui aurait pu s'attendre qu'un « élève » finisse par s'exclamer qu'il était parfait ? Tout compte fait, peut-être que ce jeune homme était une cause perdue. Ou en tout cas, il vivait dans un autre monde que moi. Ce qui n'était pas rare. C'était même beaucoup plus fréquent que de trouver quelqu'un qui partageait les mêmes points de vue que moi.

Néanmoins, face aux conflits d'opinions qui existaient entre Roland et moi, je finis par m'adosser contre le mur puis glisser vers le sol où je finis par être assis, la tête dans mes mains. Dans quoi je m'étais lancé ? Si ça se trouvait, je n'étais même plus à la page niveau séduction, si tenté que je le fus un jour. Pourquoi je n'avais pas fuit depuis le début ? Si jamais Roland allait « séduire » des filles de la sorte et que tout me retombe dessus, les couvertures de mon lit ne seront pas suffisantes pour cacher ma honte.

Ignorant le blondinet qui se tenait pas très loin de moi, je glissai un peu plus sur le côté de sorte de me retrouver complètement au sol en position fœtal. Si je restais suffisamment longtemps dans cette position, peut-être qu'il partira ?

Cependant, même si je donnais clairement l'impression d'être au bout du rouleau – ce qui n'était pas vraiment le cas étant donné que j'avais vécu pire et que je n'arborais pas vraiment un visage empli de tristesse – je fis quand même quelques remarques sur un ton sans émotion qui pouvait laisser penser que je m'adressais pas forcément à Roland.

- Tu ne peux pas t'intéresser à une fille si c'est pour demander des informations sur d'autres filles. Ça ne fonctionne pas comme ça. Tu démarres déjà avec un handicap.

Je soupirai. Que pouvais-je faire maintenant ? M'enfuir ? Ou l'aider ? D'un côté, je n'avais plus vraiment envie de me mêler à ses problèmes qui pourraient revenir sur moi. Mais d'un autre côté, je pouvais pas le laisser dans cet état. Et si quelqu'un finissait par se moquer de lui par rapport à son attitude avec les filles ? Je ne pouvais pas laisser ça se passer. Alors que faire ?

Je relevai légèrement la tête vers Roland, toujours dans la même position fœtal, et lui demandai d'un ton calme :

- Je peux savoir quel est ton objectif pour draguer quelqu'un ? Qu'est-ce que tu cherches exactement ?

===============Académie Ethiareal===============


De gros bisous à Jejel ♥♥:
 
avatar
Attention: Fragile
Voir le profil de l'utilisateur
Sören A. Mikkelsen
Attention: Fragile
XP & RANG : 230 XP • Amateur
Réputation : 05
Je suis lié.e à : Norah J. Hudson
Appréciation : +4
Parchemins usagés : 97
Votre bijou : Bracelet
Présence : Présent.e
Avatar : Garry [Ib]
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Ethiareal :: Etablissement
 :: Complexe sportif
-
Sauter vers: